Une citation

UNE CITATION
"You kissed first."
"On the cheek !"
"On the cheek, on the lips. All the same to me. Female, kiss. Male, excited. Do I have to explain simple facts of life to you?"
A Duke in Shining Armor - Loretta Chase

samedi 6 janvier 2018

Prisonnière de ton cœur de Mary Wine

J'Ai Lu - Avril 2012
Tome 1 de Terre d'Ecosse
Résumé : 1437. Le roi d'Écosse a été assassiné, et le laird McBoyd a enfin l'occasion d'assouvir ses ambitions. Il envoie donc sa fille Shannon épouser le neveu de celui qu'il espère voir monter sur le trône. Mais son ennemi Torin McLeren, qui a juré de venger son village martyre, enlève Shannon pour la conduire de force dans son repaire des Highlands. D'une nature fière et rebelle, la jeune fille lui tient tête et l'oblige à une constante surveillance. Sa volonté impressionne Torin, qui se sent bientôt brûler de désir pour elle. Il n'est pas un barbare mais, quand la passion est si intense, quel homme pourrait résister ?
Nouvel univers highlander pour moi, qui ne connaissais pas Mary Wine. Une découverte plutôt positive, même si elle ne m'a pas enthousiasmée à 100%. Disons que ce roman, bon an mal an, a rempli son office en me permettant quelques heures d'évasion.
Pour un highlander, l'intrigue reste très classique : le jeune laird d'un clan enlève la fille du laird du clan ennemi. Bien sûr, l'attirance est forte entre eux, malgré les réticences récurrentes de l'héroïne qui ne cesse de dire non en se montrant bien désagréable, tout en actant plutôt dans le oui, voire le plus que oui oui oui...
Notre héros, quant à lui, sous le charme de la donzelle, n'aura de cesse de lui faire comprendre que sa place est auprès de lui... à savoir, euh... dans son lit. Car voilà où le bat blesse pour ma part : la relation entre nos deux héros m'est apparue presque entièrement basée sur les galipettes... endiablées, effrénées, et très imagées. Le héros grand et fort, un highlander pur jus, en devient tout minou minet, on pourrait presque l'entendre ronronner tant il se fait charmant et adorable face à la petite peste : il est aux petits soins pour elle, c'en est attendrissant. Mais il m'a manqué un petit quelque chose du côté de ce grand et beau et fort Torin pour me faire chavirer...
Ce qui m'a gênée aussi, c'est que les échanges entre eux manquent de profondeur, et restent, m'a-t-il semblé, assez superficiels. De même, en quelques pages finales, la situation compliquée de Shannon au vu des méfaits de ses père et frères s'est subitement vue dénouée sans beaucoup de tension. J'aurais aimé un retournement un peu plus dramatique, et une chute plus forte que cette sage confrontation entre Torin et Douglas.
Néanmoins, malgré son air de déjà vu, le récit se tient, avec ses gentils personnages secondaires, les amis de Torin ou la gouvernante du château, et surtout, il est largement émaillé de détails historiques, nombreux, qui lui donnent une couleur d'authenticité plus qu'appréciable. Série à suivre, donc...
, 5 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire