Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

samedi 14 mars 2015

Le guerrier sauvage de Vonda Sinclair

Tome 1 de la série Aventuriers des Highlands
Milady - Décembre 2014
Titre VO : My Fierce Highlander
Résumé éditeurEt si la passion était la meilleure façon de faire la paix ?
Bannie du royaume d’Angleterre par son père, Gwyneth est condamnée à mener une existence austère dans les Highlands. Elle tente de mettre son fils à l’abri de la guerre qui oppose le clan auquel elle est liée, les MacIrwins, et leurs ennemis, les MacGrath. Quand elle sauve la vie d’un guerrier du clan adverse, elle sait qu’elle risque la sienne pour trahison. Mais Gwyneth éprouve une attirance inexplicable pour cet homme qui tient autant qu’elle à réconcilier les deux clans... Se fiera-t-elle à son ennemi plutôt qu’à sa propre famille ?
Quelle heureuse surprise ! Voilà bien longtemps que je n'avais pas été autant séduite par une romance highlander !
Trop souvent, je leur trouve un arrière-goût de redite, avec un peu les mêmes sempiternels schémas des deux clans ennemis, ou de l'enlèvement, ou du long voyage à travers la pampa écossaise, avec la fière damoiselle et le puissant musculeux. Ce qui ne manque pas de charme, évidemment, c'est aussi pour ça qu'on les aime, nos highlanders, mais il faut avouer que certaines pages font parfois sage remplissage ou passage obligé.
Ici, dès le début, la capacité d'évocation du récit, avec les descriptions soignées des lieux ou des réflexions des personnages m'a fait entrer de plein pied dans l'histoire, emplie d'un délicieux pressentiment de bonheur qui ne s'est pas démenti jusqu'à la fin.
Un contexte historique soigné, émaillé d'une multitude de petits détails quotidiens, très vraisemblables, autant que d'une grande cohérence psychologique, un héros noble, fort, physiquement puissant et très sexy, qui tombe amoureux en faisant preuve d'une profonde sensibilité, une héroïne courageuse et humble à la fois, plus des scènes d'amour évocatrices et vibrantes de la passion qu'éprouvent Gwyneth et Alasdair... Tout cela a parfaitement rempli sa mission, à savoir me faire voyager à la fois dans le temps et l'espace, autour d'une intrigue qui prend son temps, et a su me mener par des sentiers auxquels je ne me serais pas forcément attendue. Sans compter que les romances se déroulant au début du 17ème siècle se font rares et qu'elles comptent parmi mes préférées. 
Le seul bémol concernerait la figure de lord Southwick, le vil séducteur, je l'aurais voulu plus marqué de cette aura censée avoir fait succomber Gwyneth. Or il reste très falot, dommage.
A noter que le résumé éditeur est partiellement erroné, car il n'est aucunement question de trahison et la réconciliation des deux clans n'est absolument pas l'un des ressorts principaux de l'histoire qui tourne davantage autour du développement de la relation entre les deux héros, et dans une moindre mesure, sur l'acharnement du chef des MacIrwyns à se conduire comme un dangereux abruti...
La suite, avec le charmeur Lachlan MacGrath, le frère d'Alasdair, aux yeux rieurs et au dédain marqué pour les sentiments amoureux, verra ce séducteur impénitent tomber. J'ai hâte de connaître cette aventure qui, aux dires de son aîné, ne manque pas de surprises.
C'est si rare que j'attribue plus de quatre cœurs à un Highlander, que j'attribue avec grand plaisir cette notation à ce titre :
, 25 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire