Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

jeudi 18 février 2016

J'ai épousé un duc de Katharine Ashe

J'Ai Lu - Avril 2015
Tome 1 de la série "Trois sœurs et un prince"
Titre VO : I Married the Duke (Septembre 2013)
Résumé : Elles sont trois sœurs orphelines. On leur a prédit que l’une d’elles épouserait un prince. Et alors le secret de leurs origines serait révélé. Devenue gouvernante, la ravissante Arabella est déterminée à faire en sorte que cette prédiction se réalise. Justement en France, une famille de sang royal l’attend pour lui confier l’éducation d’une jeune princesse. C’est l’occasion dont elle rêvait. Pleine d’espoir, elle embarque à bord du Retribution, sans se douter que le capitaine Luc Westfall, si séduisant avec son bandeau noir et sa balafre, va bouleverser ses grands projets matrimoniaux.
Dans ce premier tome de la série, Katharine Ashe nous raconte l'histoire d'Arabella, la benjamine des trois sœurs Caulfield... Agée de 25 ans, elle est gouvernante pour jeunes filles de bonne famille, malgré son pedigree roturier, voire incertain (puisque les filles ont été adoptées par un pasteur anglais et que l'on n'en sait guère plus sur leur passé que leur abandon à la suite d'un naufrage). 

Déterminée à suivre sa bonne étoile, Arabelle se fait fort d'épouser le prince grâce auquel le secret de sa naissance et de celle de ses sœurs sera révélé. Une opportunité se présente : la voici appelée, en France, pour œuvrer dans la maisonnée du prince Rainier de Sensaire. Serait-ce lui, le prince prédestiné?
En route pour la France, elle fait la connaissance du capitaine Luke Andrew, dont la véritable, et très aristocratique, identité lui reste cachée une bonne partie du récit.
Tout de suite sensible au charme de la belle jeune femme, Luke la provoque, inlassablement, souriant, séduisant, futé, de sorte que la carapace de réserve dont s'entoure Arabella finit par se fendiller au cours du voyage qui doit les conduire à Saint-Nazaire. Mais de manière très intérieure, hein... Car la donzelle n'est pas prête à déclarer son amour.
D'événements un rien sensuels en épisodes dramatiques, Arabella se retrouve au château de Saint-Révée dans une drôle de situation... Et de coups de théâtre en coups de grisou, nos héros, bon an mal an, devront faire face à de multiples obstacles avant de mériter leur "Et ils vécurent heureux..."...
Arabelle, on s'en rend vite compte, a un caractère... je dirais... affirmé. Elle repousse Luke, le rabroue, le remet à sa place, et refuse vigoureusement tout ce qu'il peut lui proposer, tout amoureux qu'il soit. Difficile dans ses conditions de s'y attacher... A vrai dire, je l'ai trouvée un tantinet fatigante ! Heureusement que le charmant Luke, avec son passé un peu trouble, était là pour relever un peu le niveau.
Le récit en lui-même tire sa lectrice un peu à hue et à dia, en s'éparpillant en tous sens. Truffé de péripéties improbables, traînant par moments quelque peu la patte, un rien déséquilibré, il manque totalement de vraisemblance. On est là dans une comédie historique, honnête, mais sans la verve d'une Loretta Chase ou d'une Julie Anne Long. Ce qui n'empêche pas de prendre un certain plaisir à suivre l'aventure... Dommage que l'écriture m'ait parfois semblé forcée, un ressenti déjà constaté lors d'une lecture en VO de cette même auteur.
J'ai regretté que la première partie, celle qui prend place sur le bateau, ne soit pas plus étoffée, car les scènes durant lesquelles les deux héros se découvrent restent mes préférées.
En bref, ce titre prédispose à une petite lecture sympathique, mais rien qui restera dans les annales... A lire si l'on a envie d'une romance pleine de surprises, d'histoires de destins, de prophéties, et de personnages qui ne sont pas ce que l'on croit. Une romance aux faux airs de conte de fées qui fera passer un agréable moment sans prise de tête !
, 25 / 5

1 commentaire:

  1. Je devrais le lire bientôt, j'ai toute la série qui m'attend...

    RépondreSupprimer