Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

dimanche 2 avril 2017

Bayou de Nora Roberts

J'Ai Lu - Juillet 2011 (1ère édition)
Titre VO : Midnight Bayou
Résumé : Declan Fitzgerald est irrépressiblement attiré vers Manet Hall, un vieux manoir perdu au cœur du bayou. C’est au milieu de ces eaux dormantes, qui ne tolèrent que les âmes courageuses, que Declan fait la connaissance d’Angelina Simone, une sublime jeune femme. Très vite, Declan réalise que le manoir est hanté. Et si sa rencontre avec Angela n’était que les simples retrouvailles d’un passé séculaire ? Quels fantômes éperdus se cachent dans les murs de Manet Hall ?
J'ai noté quelques points bénéfiques à cette lecture...
D'abord, le dépaysement... Pour quelqu'un qui ne connaît pas la Louisiane, il m'a semblé que le décor était fidèlement planté, car les descriptions, les atmosphères, les mentalités, m'ont fait voyager, à moindre coût, pour un bon petit dimanche après-midi rendu un peu morose à cause de la pluie ! Voilà un véritable atout en cette fin d'hiver trop longue...
Deuxième avantage : il se lit très très vite... La langue est fluide, les situations, comme les personnages, ne nécessitant pas une concentration particulièrement poussée... Parfait !
Troisième élément : j'ai bien aimé le côté "paranormal" de l'histoire, même si j'ai regretté qu'il ne soit pas assez développé... Quant au retournement final, j'en suis restée comme deux ronds de flanc... C'est clair que ce n'est pas très... euh... sexy
Les héros sont plutôt atypiques, mais à trop vouloir faire de Lena une forte-en-gueule écorchée vive et matamore, Nora Roberts a malheureusement réussi à me la rendre assez antipathique. "Mon chou" par ci, "mon chou" par là, accompagnaient trop de brusqueries et de criailleries à mon goût... Du coup, forcément, Declan, le héros charmant-charmeur peine parfois à se situer, passant d'un registre à l'autre à la vitesse de l'éclair dans ses relations avec elle (gentil, séducteur, beau-parleur, mâle viril, attentif, bousculeur...), mais l'effet n'est pas déplaisant. On aimerait quand même le voir un peu moins obnubilé par la rénovation de son immense maison et un peu plus atteint par les manifestations surnaturelles qui l'environnent.
Un titre, donc, que j'ai découvert d'un œil paresseux, et qui a très bien rempli son office : me proposer quelques heures d'évasion plaisantes et de qualité.
, 25 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire