Une citation

UNE CITATION
She raised her head and she was laughing. "Oh, Valentine, whatever shall I do with you?"
He looked at her calculatingly. She seemed soft, amenable, perhaps even open to suggestion after her shock.
He smiled as charmingly as he knew how. "You could marry me."
She smiled back, a little sadly. "Could I?"
"Yes," he said earnestly. "You could."
But she merely shook her head and laid it again on his breast.
He thought and thought - many considered him quite a genius, including himself - and at last he thought of something he could say. "I'm sorry."
She lifted her head. "What?"
Yes, this was obviously the correct thing to say. "I'm sorry for killing Dyemore." He remembered the pool of blood around Foxy. "And possibly the man wearing the fox mask."
He thought about the men who had kidnapped her.
But he hadn't done anything to them... yet. He glanced out of the corner of his eyes at her. Surely she didn't have some nonsensical rule about future murders?
Just in case he crossed his fingers.
And smiled at her.
Duke of Sin - Elizabeth Hoyt

dimanche 5 février 2017

Amis et RIEN de plus... de Kristan Higgins

Harlequin - Novembre 2013
Titre VO : Just One of the Guys
Résumé : Depuis l’adolescence, Chastity le sait : les hommes ne la considéreront jamais autrement que comme une bonne copine, incollable en foot et imbattable aux fléchettes, sans jamais oser envisager quoi que ce soit de plus. Comment pourrait-il en être autrement, alors que ses trois frères et son père peuvent se transformer en véritables serial-killers dès qu’un représentant de la gent masculine s’approche à moins de dix mètres d’elle? Mais aujourd’hui, Chastity a décidé de prendre les choses en main et de trouver l’âme sœur, coûte que coûte. L’homme qui lui fera les quatre enfants dont elle rêve en secret. Alors, quand elle rencontre Ryan, un séduisant chirurgien, elle se dit qu’il est là, enfin, celui qu’elle attendait, celui qui aura le courage d’affronter son envahissante famille — cette famille qu’elle aime tant, par ailleurs. Oui, mais voilà, il y a aussi Trevor, l’ami de toujours, dont un seul regard suffit hélas à faire chavirer son cœur.?
Sans surprise, j'ai dévoré avec gourmandise l'histoire de Chastity Virginia à la recherche de son âme-sœur. Encore une totale réussite de la magicienne Kristan Higgins qui sait si bien, avec fraîcheur, humour et sensibilité nous embobiner pour nous embarquer, tout sourire, à la rencontre de personnages tous plus attachants les uns que les autres...
L'héroïne, bien sûr, ne laisse pas indifférente, avec son physique hors norme d'athlète addicte aux activités sportives (ce qui m'a particulièrement plu, car je suis moi-même une forcenée du club de muscu^^). Elle est attendrissante, avec sa propension à tourner de l’œil, courageuse et volontaire aussi, et comme toujours chez KH, un peu gaffeuse. Je dois tout de même dire que certaines de ses réactions m'ont un peu agacée (son obsession de la taille, par exemple, que j'ai trouvée assez lourde).
Sa famille n'est pas en reste : trois frères tous plus scotchant les uns que les autres (on aimerait bien en savoir encore plus sur eux, non?), et ses parents, dont les tempéraments et les aventures conjugales ajoutent largement au plaisir de la lecture, l'entourent de toute leur affection, sans oublier que les membres virils sont tous des héros du quotidien (pompiers, sauveteurs...).
Dans cette nichée s'est distingué Trevor, un presque-adopté dont Chastity est tombée amoureuse dès l'enfance. Trevor est un héros discret et un peu meurtri, qui ne manque pas de charme. Pourtant, j'ai regretté de ne pas ressentir plus que de l'affection de sa part vis-à-vis de Chastity. Il m'a manqué chez lui quelque chose, une intensité amoureuse, une profondeur de sentiments, ce qui fait que le revirement final ne m'a pas totalement convaincue. Côté romance, donc, le récit est tombé un peu à plat, mais pour tout le reste, la tendresse, le rire, et l'émotion aussi dont sait si bien user l'auteur, et j'oublie l'ineffable et adorable Bouton d'Or (ahh, sa fuite en avant à la recherche du Chien Charmant, avec les frères à ses trousses !), ou les mésaventures avec Brian (et les scènes très drôles comme celle ou Chastity se retrouve enfermée dans un placard, un vrai régal), je ne regrette absolument pas ma lecture. 
Comment fait-elle, Kristan Higgins, pour écrire peu ou prou toujours les mêmes histoires, qui pourtant ne sont jamais redondantes, et toujours, toujours garantes de bonheur?
    / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire