Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

jeudi 17 avril 2014

Belle du soir de Renee Bernard


Tome 2 de la série "Mistress Trilogy"
J'Ai Lu - Avril 2014
Titre Vo : Madame's Deception
Résumé éditeur : Londres, 1870. Jocelyn Tolliver hérite du bordel de luxe de sa mère. Elle y rencontre Alex Randall et en tombe amoureuse. Tout se complique lorsqu'une prostituée est assassinée.

Lu en VO.
Étonnant comme cette histoire me laisse une impression assez douce, finalement, car, mis à part le nombre des scènes d'amour détaillées et qui appellent un chat un chat, la relation entre Jocelyn et Alex reste somme toute simple et presque popotte.
En fait, tous deux tombent tout simplement amoureux dans le cadre d'une relation tarifée, et le seul véritable challenge qui pourra s'opposer à leur bonheur, c'est la profession de la jeune femme, qui, après la promesse faite sur le lit de mort de sa mère, est tenue d'assumer la direction d'un bordel de haute volée. Alex, lui, reste très sensible à sa réputation, comme le serait n'importe quel gentleman bien né soucieux de ne pas ébruiter sa liaison avec une prostituée...
L'évolution de leur histoire d'amour se fait sans véritable heurt, tandis que l'honneur est sauf, puisque Jocelyn était vierge lorsqu'elle a décidé de s'octroyer ce bref bonheur passionné qui ne devait durer que le temps d'une Saison.
Pour pimenter le tout, Renee Bernard accompagne l'intrigue d'une histoire de meurtres de prostituées qui n'est, me semble-t-il, pas indispensable, si ce n'est qu'elle a réussi à me tirer des larmes avec la peine que subit Ramis, l'homme de confiance de Jocelyn. Mais cet aspect-là de l'histoire tourne un peu trop court, malheureusement, de même que le personnage de Ramis aurait pu être davantage creusé. Dommage.
Bref, un bon moment de lecture, assaisonné de scènes d'amour bien écrites et très sensuelles, dépourvues de ces aspects BDSM que l'on retrouve partout, dirait-on, dans la romance érotique en ce moment.
Un historique un peu torride, même de facture classique, je n'ai pas pu y résister, si bien que, malgré son manque de souffle passionné, je ne regrette pas de l'avoir lu... et que je lirai le tome 3.
 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire