Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

samedi 26 avril 2014

Seduced by a Pirate d'Eloïsa James

Avon - Octobre 2012
Tome 4,5 de la série "Il était une fois"
Résumé éditeur (Traduction everalice) : Sir Griffin Barry sauta par la fenêtre de la chambre alors qu'il avait 17 ans après une nuit de noces bien décevante, alla boire quelque peu... et se retrouva au réveil sur un bateau de pirates ! Des années plus tard, il est l'un des pirates les plus redoutés des hautes mers, aux commandes du Poppy Volant, un navire qu'il a ainsi baptisé en souvenir de sa femme dont il se souvient très vaguement.
Que se passe-t-il lorsqu'un pirate décide de retourner auprès de son épouse... si c'est bien sa femme, étant donné que le mariage n'a jamais été consommé? Et que se passe-t-il lorsque le pirate passe le seuil de la porte et rencontre...
Eh bien ça alors, quelle surprise !

Une lecture gentillette pour cette nouvelle qui raconte les retrouvailles de Sir Griffin Barry avec sa femme, abandonnée quatorze ans plus tôt, lors de leur nuit de noces, puisqu'il s'était littéralement jeté par la fenêtre pour se sauver en courant, suite à... une défaillance technique. Il faut dire que le pauvret avait alors 17 ans, et se trouvait donc fort impressionnable.
Pour celles qui ont lu Une si vilaine duchesse, vous vous souvenez certainement de Griffin, ce personnage haut en couleur qui s'associe avec James, ce pirate tatoué sous l'oeil d'une fleur de coquelicot, au langage "fleuri", cynique, plein d'esprit, et craint sur toutes les mers du globe.
Pour le coup, la bête s'apprivoise bien vite, et s'il conserve son aura de grande brute musclée, il perd le côté un rien sauvage qui me l'avait fait apprécier dans le tome précédent. Mais il y gagne en sensibilité et en moelleux, et, dieu qu'un bel homme viril et au cœur tendre a de charme ! Car il craque et prend bien vite l'eau lorsqu'il retrouve son père, un homme de bon sens, plein d'humour et de tendresse, ou sa femme belle comme un cœur... flanquée de trois adorables bambins. Je vous laisse découvrir la suite.
Phoebe (et non Poppy comme il l'a cru pendant toutes ces années) est une femme de 34 ans bien peu conventionnelle, pleine de charme et volontaire, que j'ai beaucoup appréciée. Et les autres personnages sont à croquer, à tel point que j'ai regretté de ne pas pouvoir profiter davantage de leur présence.
Soit, nos deux héros se retrouvent bien vite amoureux et les réserves émises par la dulcinée n'ont guère d'épaisseur. Mais, c'est une nouvelle, donc très ramassée, et c'est Eloïsa James qui est aux commandes.
De quoi largement passer un bon moment, très court, idéal pour celles qui veulent se lancer dans la VO - et pour en savoir plus sur le beau pirate !

, 25 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire