Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mardi 1 juillet 2014

Partie d'échecs de Suzanne Enoch

Tome 1 de la série "Les rebelles"
J'Ai Lu - Février 2014
Titre original : A Beginner's Guide to Rakes
Résumé éditeur : Oliver Warren a beau être un joueur habitué à masquer ses émotions, son coeur s'emballe face à Diane Benchley. La jeune femme désemparée qu'il a séduite puis abandonnée à Vienne deux ans plus tôt s'est métamorphosée en une ambitieuse décidée à lui faire payer sa lâcheté. Elle compte ouvrir un club de jeu à Londres avec l'argent qu'il lui prêtera. Et s'il avait l'idée de refuser, elle rendrait publique une lettre très compromettante. Furibond mais piégé, Oliver s'embarque dans cette folle aventure au côté de cette femme sublime qu'il a trahie de la pire façon, mais qu'il n'a jamais pu oublier...
L'histoire
Franchement, ce roman est une bonne surprise.
Ce que j'ai apprécié, c'est que l'histoire d'amour est presque cérébrale
Oliver et Diane, ont, en quelque sorte, sauté l'entrée et le plat pour passer directement au dessert deux ans auparavant. Échaudés l'un comme l'autre par leur relation passionnelle, trop jeunes et immatures pour mener l'aventure jusqu'au bout, ils se sont perdus de vue, l'un convaincu d'avoir fait le bon choix, l'autre complètement anéantie.
Diana, en deux ans, a eu le temps de fourbir ses armes. De jeune veuve sensible et vulnérable, elle s'est transformée en redoutable guerrière prête à tout pour s'imposer dans ce monde d'hommes, celui des clubs de jeux, incontournables lieux sociaux pour l'élite anglaise de ce temps. Prête même à signer un pacte avec le diable en la personne de son ancien amant.
Diana n'est pas de ces créatures fragiles qui peuplent les romances. C'est une femme forte, fière, qui remet continuellement Oliver à sa place, celui d'un étranger dont elle n'attend rien, si ce n'est une aide financière et logistique. Entourée d'une armée de jeunes femmes fragilisées par un monde cloisonné, elle fait de la création de son club le but de sa vie et son moyen d'accéder à une indépendance inattaquable.
Oliver est un drôle de personnage, une de ces personnalités que je trouve assez fascinante. Fin, diablement intelligent, manipulateur et retors, il sait analyser le jeu complexe que mène la belle Diana sans se laisser déstabiliser. Doté d'un humour caustique et rugueux, sa langue insolente est aussi acérée que celle de sa belle adversaire. Et de la finesse, il en faut lorsque, peu à peu, il prend conscience de ses désirs qui sont loin d'être réalisables pendant une bonne partie de l'histoire.

Mon sentiment
Certaines scènes sont vraiment très joliment racontées : le ballon, le bain froid, ou le plafond, par exemple... Suzanne Enoch écrit d'une plume alerte, teintée d'ironie, et sait mettre en scène des personnages très différents les uns des autres, et les nombreux seconds rôles donnent beaucoup de vie à l'ensemble.
C'est vrai que ce roman n'est pas très tendre. Ni très sensuel, ni vraiment romantique. En fait, l'écriture m'a fait penser à Cecila Grant.
Diana et Oliver se séduisent par leur prestance et leur facultés d'analyse et d'anticipation, leurs jeux d'esprit et leurs défis. Chacun a une personnalité marquée, et vraiment très bien rendue, Avec beaucoup de défauts, certes, mais aussi une sacrée dose de bon sens, ce qui les rend au final assez attachants.
Cette entrée dans la série, avec la création, depuis ses débuts, du Tantale Club, m'allèche en tout cas assez pour que je poursuive avec les tomes suivants. 
, 75 / 5


2 commentaires:

  1. Ton avis m'a convaincu, j'adore les personnages qui sortent de l'ordinaire! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture, Elodie S. Ces personnages valent le détour, ils sont plutôt "affirmés" ^^

      Supprimer