Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mardi 15 juillet 2014

L'échappée belle de Mary Balogh

Tome 3 de la série Le Club des survivants
J'Ai Lu - Septembre 2015
Titre VO : The Escape
Résumé éditeur ( Traduction everalice) : Dans ce poignant roman de désir et de salut, une veuve pleine d'espoir et un héros de guerre endurci découvrent que la magie de l'amour leur promet de nouveaux départs. 
Après avoir survécu aux guerres napoléoniennes, Sir Benedict Harper se bat pour évoluer, son corps comme son esprit ayant besoin de soins attentifs. Ben n'aurait jamais imaginé que l'espoir viendrait à lui sous la forme d'une magnifique jeune femme qui a fait face à son propre lot de souffrances. Après la mort lente de son époux, Samantha McKay est à la merci de ses proches qui l'étouffent. Jusqu'à ce qu'elle imagine de s'enfuir au pays de Galles pour s'installer dans une maison dont elle a hérité. En tant que gentleman, Ben insiste pour l'accompagner au long de ce fatidique périple.
Ben désire Samantha autant qu'elle le désire, mais il reste prudent. Que peut offrir une âme blessée à une femme? Samantha est prête à suivre les chemins de son destin, à abandonner et à laisser derrière elle les convenances et la haute société dans son désir de conquérir ce séduisant soldat si honorable. Mais osera-t-elle offrir son cœur blessé aussi bien que son corps? Ils trouveront peut-être la réponse à ces questions dans l'endroit le plus improbable qui soit : entre leurs bras.
Lu en VO
Voilà une vraie belle histoire d'amour comme Mary Balogh sait si bien les écrire. Une simple rencontre, des contacts formels, puis une amitié peu à peu se construit, et s'ensuit alors une formidable opportunité pour un homme et une femme aux ailes coupées de saisir le bonheur.
Car Samantha MacKey étouffe dans ses habits alourdis de noir, jeune veuve abîmée par la guerre qui lui a assigné le rôle affligeant de garde-malade auprès d'un mari mourant, cinq ans durant... Au terme desquels elle passe sous la coupe d'une belle-famille aristocrate asséchée par le souci des convenances. Samantha, démunie, seule et triste, se sent prête à sombrer, à se dissoudre corps et bien dans cette non-vie sans gaieté ni espoir.
Sir Benedict Harper fait partie de ce groupe d'amis rescapés des guerres péninsulaires qui se sont soutenus pendant des années, soudés par une complicité indéfectible. A ce stade de sa vie, Ben est en pleine dépression et lourdement meurtri, et il tente de retrouver une place, quelque part, qui lui redonne un sentiment d'appartenance.
Au hasard d'une rencontre de voisinage, Samantha et Ben, de fil en aiguille, puis au gré d'un voyage au Pays de Galles, apprennent à se connaître. Leur complicité est d'emblée évidente, ponctuée de longues conversations spirituelles et intelligentes, souvent drôles, et débordantes de tendresse. Leur profond désir d'indépendance n'empêche pas ces deux solitudes extrêmes de se rejoindre dans un même rêve : s'échapper. Danser, insoucieux des regards, heureux de vivre : c'est tout simple, mais pourtant très utopique à cette époque de leur vie.
L'histoire de Samantha et de Ben est une histoire tendre, à l'humour délié et élégant, au cheminement lent et doucement sinueux, avec des héros attachants, humains, drôles et sympathiques et qui suscitent l'admiration. Ils traversent des paysages épurés et magnifiques, pour s'ancrer dans ce pays de Galles aux longues plages balayées par le vent, bien loin des conventions londoniennes. 
Certaines scènes se déploient comme de gracieuses chorégraphies, celles des baignades avec leurs rires enfantins, leurs caresses et leurs cris de joie, celle de la danse, ou bien leurs scènes d'amour, des moments lumineux qui feraient monter les larmes aux yeux. Benedict et Samantha méritent tellement de connaître enfin le bonheur et d'aimer, en suivant les élans de leur cœur, tout simplement. 
Contrairement aux deux premiers tomes de la série qui m'avaient légèrement déçue, celui-ci m'a complètement convaincue, et il m'a semblé parfaitement équilibré. Mary Balogh a su insuffler à son récit de la légèreté et de l'humour, ainsi qu'une délicatesse qui m'a fait penser à de nombreuses reprises à Carla Kelly. L'action, comme souvent chez elle, se limite à peu de choses. En fait, elle réside essentiellement dans la relation entre les deux héros, son tempo, son évolution, de sa naissance à son aboutissement. Le talent de Mary Balogh s'exprime mieux, je trouve, quand on ne sent pas ses coups de pinceaux. Alors elle est magique, c'est simple et c'est beau.
Autour du couple principal, certains héros des tomes passés et des tomes à venir se retrouvent, dans des scènes gaies et profondes à la fois, et qui donnent insidieusement envie de connaître, vite, la suite. Le tome 4 est prévu pour octobre, avec l'histoire de l'émouvant Flavian, fragile et pince-sans-rire...
, 5/5

1 commentaire:

  1. Comme à mon habitude, dès que je doute sur le choix d'une série ou d'un livre, je viens me réfugier ici. J'aurai un conseil à te demander Everalice. Étant donné que ce tome est très bien noté et que le contenu de ce billet est plus qu'alléchant, me conseillerais-tu aussi de lire les tomes précédents parus en VF? Je dois dire que le thème de ces hommes autant brisés de l'extérieur que de l'intérieur (je précise, non je ne suis pas sadique hein!) m'attire toujours autant dans les romans, d'autant plus si l'auteur est douée dans ce qu'elle fait ça ne peut donner que des perles. Le soucis c'est que j'ai déjà lu deux tomes de Mary Balogh et à chaque fois j'ai relevé les mêmes défauts quelques peu handicapant lors de mes lectures, le côté trop conventionnel et le manque de passion... Bon juste pour te citer les livres en questions, c'était : "Un instant de pure magie" et "Le temps du mariage". Pour résumé me conseillerais-tu cette saga pour me réconcilier avec cette romancière? Merci d'avance Everalice ^_^

    RépondreSupprimer