Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

dimanche 21 décembre 2014

Les larmes de la lune de Nora Roberts

Tome 2 de la série Magie Irlandaise : Les larmes de la lune
J'Ai Lu - Octobre 2014 (Réédition en intégrale)
Résumé éditeur de l'intégrale : Ardmore, petit village de pêcheurs sur la côte irlandaise.
Entre le pub Gallagher où l’on danse et chante, les maisons fleuries et la campagne alentour, ce coin typique du pays attire de nombreux touristes. Mais c’est surtout la légende de lady Gwen et de son chevalier Carrick qui attise la curiosité des visiteurs... Victimes d’une malédiction, les amants sont devenus des fantômes qui hantent parfois la lande, pleurant sur leur triste sort. Pour les réunir et briser le sortilège à tout jamais, trois couples devront s’unir à Ardmore. Aidan et Shaw Gallagher, ainsi que leur sœur Darcy, trouveront-ils l’amour en ce lieu plein de magie ?
Tome 2 : Les larmes de la lune
Au cœur d'Ardmore, petit village de la belle côte irlandaise, c'est au tour du frère cadet de la fratrie Gallagher, Shawn, d'ouvrir les yeux... sur le petit feu-follet nommé Mary Brenna.
Une histoire d'amitié qui se transforme en amour, de sentiments familiers et enfantins qui prennent de l'ampleur, mais surtout, une très jolie chronique sur l'éveil du sentiment amoureux chez deux êtres que tout sépare, à priori. 
Spécial coup de coeur dans ce roman effectivement simple et harmonieux : le couple inverse les poncifs du genre.
On a une héroïne garçonne, fonceuse, irascible et déterminée. Carrément conquérante, Brenna ne supporte pas l'attente ou le délai. Aux côtés de son père dans une entreprise de travaux en tous genres, elle aime tout ce qui se démonte, armée de son éternelle boîte à outils, maniant marteau, clous et bottes cuissardes à qui mieux-mieux : on la voit passer d'une toiture, à un lave-linge, un plancher, des étagères, des lavabos ou des voitures.
Brenna sait tout faire, Brenna est super active et un jour... Brenna décide que trop, c'est trop, et que puisque ce benêt de Shawn ne voit pas plus loin que le bout de son nez, elle va lui mettre les points sur les i : elle veut coucher avec lui... elle le lui dit donc carrément !
Face à ce bulldozer miniature, Shawn, cuisinier doué du pub Gallaher's et musicien passionné, sensible, aux yeux rêveurs et au tempérament contemplatif, ne peut que freiner des quatre fers. Quoi? Son amie d'enfance, sa presque sœur? Impossible ! 
Mais petit à petit, l'idée, et la relation entre eux, fait son chemin, sous l'égide de Carrick, le prince des fées, et de Lady Gwenn, sa bien-aimée perdue. Elle se transforme en une formidable rencontre où l'amour s'éveille doucement, tendrement, entre humour et maladresses, sensualité et coups de poings effrénés.
Ah, ces irlandais, quel tempérament de feu, et le beau Shawn, tout artiste accompli qu'il soit, sait trouver la parade au caractère indomptable de sa belle : beaucoup de finesse, beaucoup de patience, beaucoup d'amour... 
Dans une langue parfaite, qui nous fait naviguer avec aisance d'une scène à une autre, tout en rendant vivants des personnages que l'on croirait de chair et de sang, cette romance est un parfait entremet à déguster par un weekend pluvieux, si on a envie de se dorloter un peu.
Plein de douceur, de bons mots, sensuel et drôle, car l'humour encore une fois jalonne toute l'histoire (ne pas manquer le chapitre 16 avec un Shawn ivre plus que craquant, ou le chat Butt et son petit caractère), cet univers cosy m'a carrément happée, et je n'avais plus envie de quitter les familles Gallagher/O'Toole qu'on rêverait de rencontrer tous les soirs dans leur pub de folie, au son des accordéons, flûtes et autres cornemuses.
Darcy, la sœur Gallagher, sacré personnage pleine de peps et de verdeur, m'attend pour le tome 3. Je sais déjà qu'elle va tomber sur... son beau milliardaire ! J'enchaîne donc avec enthousiasme !
 / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire