Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

samedi 31 janvier 2015

Une famille pour un célibataire de Holly Jacobs

Tome 1 de la série "Valley Ridge Wedding"
Harlequin - Juin 2014
Titre VO : You are invited
Résumé éditeur : Pour Mattie Keith, les prochains mois s’annoncent particulièrement éprouvants : elle doit faire face à une procédure judiciaire lancée contre elle. Tout ça parce qu’elle a hérité de la garde de trois adorables bambins, et que Finn Wallace, leur oncle – et accessoirement son amour d’adolescente – a décidé d’en exiger la tutelle…, ce dont il n’est pas question pour Mattie : il est évident que Finn, avec son métier de chirurgien, n’aura absolument pas de temps à consacrer aux enfants, malgré toute l’affection qu’il leur porte. Et elle est bien décidée à lui faire entendre raison ; quitte à lui proposer d’emménager avec elle et les enfants, pour lui prouver que la vie de famille, ce n’est pas pour lui…
Très bonne surprise avec ce roman tranche-de-vie inaugurant la série Valley Ridge Wedding (Mariages à Valley Ridge, comme ne l'indique pas l'éditeur français).
Un roman tranche de vie, car l'auteur, sans esbroufe ni effets de manches, retrace le parcours à la fois ardu et lumineux d'une famille en construction après une perte douloureuse. Une histoire sans super héros, mais peuplée de gens ordinaires confrontés au deuil et au changement, sans méchant secret ni désirs extraordinaires.

Un mois après la disparition de son amie-soeur Bridget, Mattie, la vagabonde, celle dont tout le monde à Valley Ridge connaît le goût pour le voyage, apprend, au jour le jour, à gérer de son mieux la fratrie dont elle est devenue la tutrice, les enfants de Bridget : Zoé, 11 ans, Mickey, 8 ans et Abbey, 6 ans. Impossible et impensable de ne pas répondre à cette mission : Bridget et elle se sont connues et aimées, complices et inséparables depuis leur 4 ans.
Bon an mal an, Mattie lutte vaillamment contre le doute, le découragement et la peur de mal faire, et se consacre tout entière à cette tâche. Elle se sent corps et âme investie : aimer les petits, les entourer, les faire grandir et les accompagner dans la vie comme l'aurait voulu leur mère.
Aussi, lorsque le docteur Finn Wallace, le frère ainé de Bridget, entame une procédure judiciaire pour récupérer la garde des enfants, Mattie est-elle décidée à ne rien lâcher. N'est-il pas demeuré très discret, durant la longue et affreuse maladie de sa sœur, se contentant de passer en coup de vent? N'est-il pas un étranger aux yeux de ses propres neveu et nièces? Lorsqu'il débarque sur le seuil de sa porte, les relations entre eux deux sont polaires, chacun étant persuadé de son bon droit et d'être la meilleure garantie de bonheur pour les enfants.
Le roman va dérouler, au fil de longs mois, les visites de fin de semaine de Finn au sein de cette famille dans laquelle le chirurgien, qui a toujours eu à cœur de tenir à distance toute implication émotionnelle, devra apprendre à se faire une place. Face à lui, à la fois déterminée et fragile, Mattie se met en quatre pour tenir les rênes du foyer et répondre de son mieux aux exigences d'une petite tribu d'enfants encore destabilisés. La romance, très douce et presque imperceptible, se met en place miraculeusement, autour de ces enfants très attachants.
L'atmosphère générale reste légèrement nostalgique, et certaines pages sont assez tristes, mais jamais larmoyantes, car la disparue et le deuil occupent une place essentielle pour tous les protagonistes du récit. Mais, à petites touches délicates, l'auteur parvient à faire progresser ses héros jusqu'à ce qu'ils soient assez perspicaces pour faire les bons choix.
Il ne faut pas s'attendre ici à des accès de comédie hilarante, ni à de grandes envolées passionnées, ni à verser des torrents de larmes. L'écriture reste feutrée et très maîtrisée, comme l'univers de Valley Ridge, mais fonctionne parfaitement pour nous faire entrer de plein pied dans l'histoire.
Les amies de Bridget, Lily et Sophie, tiennent une place importante dans l'entourage du couple vedette, de même que la mère de Mattie, Grace. Chacun avance son petit bonhomme de chemin, épaulant l'héroïne, ce qui donne lieu à de jolies scènes d'amitié et de partage. Le début d'une histoire entre Sebastian, le marine, et Lily, s'esquisse déjà, tandis que Sophie, sur le point d'épouser son vigneron fou amoureux, Colton, semble être arrivée au bout de son histoire d'amour. En fait, Sophie et Colton vont vivre, dans le tome 3 VO, une suite à cette histoire, mais malheureusement, Harlequin n'a pas encore traduit cet opus.
Pour information, en VF, on a un tome 2, L'inconnu aux yeux de braise  (Lily et Seb) et un tome 3, Retour à Valley Ridge (C'est l'histoire de Maeve, la bibliothécaire, qui ne fait pas vraiment partie du groupe d'amies, mais qui apparaît déjà dans le tome 1). 
Regrettant de ne pas lire le tome consacré à Sophie et à Coulton qui a éveillé ma curiosité, puisqu'on les laisse à la veille de leur mariage, je poursuis très volontiers la série.
, 5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire