Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 8 avril 2015

L'amour en embuscade de Jane Ashford

Milady - Octobre 2014
Titre VO : The Bride Insists
Résumé éditeur : L’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue...
Clare Greenough est une héritière fortunée. Seulement, elle ne pourra disposer de son argent que lorsqu’elle aura trouvé un mari. Elle conclut donc un marché avec l’impétueux James, baron Trehearth, qui a désespérément besoin de fonds pour assurer la gestion de ses terres. Grâce à cette union de pacotille, Clare pourra profiter de son héritage, et Jamie entretenir sa propriété qui tombe en ruine. Mais le baron acceptera-t-il que Clare détienne les cordons de la bourse ? Et l’héritière se contentera-t-elle d’un mariage tranquille et sans désir ?
Pourquoi pas?
Si on n'a rien de mieux à lire sur le moment, qu'on a envie de laisser une chance à la jolie couverture...
et qu'on n'est pas rebuté par les héros mous du genou, pleins de rancœurs et perpétuellement insatisfaits !
Jamie est du genre à regarder les autres autour de lui en émettant des grimaces intérieures et en se lâchant sur la dive bouteille au cours des repas, quitte à s'endormir d'un sommeil du juste (ivrogne) sur son fauteuil. Et à part partager quelques instants charnels à la passion assoupie, mais complètement incongrue vu que les époux ne se connaissent absolument pas, les deux héros passent l'un à côté de l'autre sans faire beaucoup d'efforts pour créer une relation.
Ajoutez à la sauce deux jumelles adolescentes qui se veulent piquantes et une quadragénaire dame de compagnie esseulée, la rénovation d'une demeure ancestrale et d'une garde-robe défraîchie. Et cela donne un roman pas franchement mauvais, disons honnête, sans plus. Je lui mettrai donc moins de la moyenne...
J'ai dû clairement passer à côté de l'humour et du charme mentionnés en quatrième de couverture...
 / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire