Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 8 avril 2015

Sous le charme des McKettrick de Linda Lael Miller

Tome 1 de la série La fierté des McKettrick
Harlequin - Juin 2012
Titre VO : McKettrick of Texas : Tate
Résumé éditeur : Rien ne réussit à chasser Tate Mckettrick de l'esprit de Libby. Il aura suffi d'une stupide erreur de jeunesse pour qu'il lui brise le cœur, en épouse une autre et anéantisse leurs chances de réaliser leurs rêves d'adolescents fous amoureux. Pourtant, aujourd'hui encore, Libby demeure sous son charme et s'imagine blottie contre lui. Mais qu'en est-il de Tate? Entre une ex-femme manipulatrice, deux adorables petites jumelles, deux frères aussi têtus que lui, son domaine et son immense fortune à gérer, il n'a pas une minute à lui. Tout cela semble laisser bien peu de place à l'amour... A moins que Libby ne décide que le temps est enfin venu de ne plus l'éviter, et même, le laisse l'approcher de nouveau...
Mon intérêt n'a pas faibli et a même pris de l'ampleur au fil des pages. Pourtant, rien de très neuf sous le soleil texan...
Certes, l'intrigue reste assez prévisible, quoique le fait que le héros ait trompé l'héroïne dans le passé soit un élément assez perturbant pour mérité d'être noté. Mais, comme souvent dans ce genre de romances "de la vie telle qu'elle est", sans protagonistes torturés ou qui se déchirent, mais plutôt proches de nos quotidiens, j'ai été très sensible à la fluidité et au charme qui se dégage de l'ensemble.
J'ai adoré les personnages secondaires, ceux-ci incluant les chiens, ou les chevaux, les enfants, les parents ou les proches (Ah, la mort de Pablo, dont la tristesse retentit jusqu'à la fin, couplée à celle des parents McKettrick, dont les rares apparitions en flash-backs, font regretter de ne pas les connaître mieux).
Les interactions entre les frères McKettrick et les soeurs Remington ne manquent ni de sel ni de tendresse, tandis que les réactions des personnages plus controversés, comme l'ex de Tate ou la mère de Libby, m'ont semblé plutôt intelligemment nuancées.
Tate est de ces héros qui forcent l'admiration au fil des pages. Très séduisant, cet homme à l'aura emprunte de simplicité et de vigueur ne peut qu'entortiller la gente féminine autour de son petit doigt. Et même si le sentiment amoureux lui vient un peu trop rapidement, dès le début de l'histoire, au détour de vitaminés smoothies à l'orange, il n'en démord plus jusqu'à la fin, bien décidé à reconquérir sa belle. Sa campagne de séduction sera ferme, compréhensive, tendre, et délicieusement virile ! De quoi me faire craquer...
Ce tome est donc une belle surprise, pour qui recherche un univers à la Nora Roberts, avec une sorte de famille Quinn solidement plantée à la mode texane. Chacun des frères suivants, aussi affriolants que l'aîné, ayant un caractère très affirmé et très tranché, la suite augure de belles histoires. 
  , 75 / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire