Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

dimanche 26 avril 2015

Le maître de mon cœur de Joanna Bourne

Tome 2 de la série Spymasters
(Tome 4 dans l'ordre chronologique)
J'Ai Lu - Mai 2011
Titre VO : My Lord and Spymaster
A remporté le Rita awards dans la catégorie Best Regency Historical Romance 2009
Résumé éditeurJess Whitby est déterminée à faire libérer son père qui, accusé de haute trahison, moisit en prison en attendant d'être pendu. Mais le véritable espion, surnommé Cinq, que recherchent les Services secrets britanniques court toujours. Jess est même persuadée qu'il se cache sous l'identité du riche armateur Sebastian Kennett, celui-là même qui a fourni les supposées preuves de la culpabilité de Josiah Whitby. Décidée à le démasquer, Jess l'aborde en se faisant passer pour une fille de mauvaise vie. C'est alors qu'ils sont attaqués ! Quand Jess reprend conscience, elle se trouve dans l'antre de son pire ennemi, seule, démunie et à sa merci.
Je l'ai lu en anglais car la traduction laissait franchement place à trop de réinterprétation à mon goût. Malgré cela, c'est la seule histoire de la série, lue en entier à ce jour, qui ne m'ait pas du tout convaincue.
D'abord, je n'y ai pas retrouvé la continuité très bien amenée entre tous les autres opus. A part la présence récurrente d'Adrian Hawker,  les héros ne se rattachent pas vraiment à l'équipe de Meeks Street, et cela m'a particulièrement manqué. L'intrigue ne m'a pas non plus emballée plus que cela, car il y manquait le côté "multidirectionnel" dont je me suis régalée dans la série.
Quant aux héros, j'ai eu un peu de mal, je l'avoue, à supporter les constants atermoiements de Jessie. Ajoutons à cela une écriture assez plate, comme si l'auteur cherchait encore ses marques.
Bref, voilà le seul tome qui n'apporte pas grand chose, et dont on peut se passer, à mon avis.
Cette série, soit dit en passant, est l'une des plus captivantes et des plus achevées en aventures historiques que j'ai pu lire jusqu'à présent. Les intrigues et la qualité de la prose de Joanna Bourne ont vraisemblablement gagné en amplitude depuis ce tome-là, qui est loin d'être aussi remarquable que les autres - Il suffit de lire The Forbidden Rose (Le maître du secret), Rogue Spy ou The Black Hawk pour en être persuadé ^^
 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire