Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

dimanche 17 mai 2015

Le pacte de Mary Jo Putney

Milady - Juin 2012
Titre VO : The Bargain (1988)
Résumé éditeur : A la mort de son père, le comte de Cromarty, lady Jocelyn se sent trahie. Cet homme dont elle se sentait si proche a prévu dans son testament une clause qui oblige Jocelyn à se marier avant ses vingt-cinq ans. Alors que la date fatidique approche, lady Jocelyn ébauche un stratagème qui lui permet de contourner cette contrainte tout en faisant acte de générosité envers un officier blessé. Mais ce calcul si raisonnable ne prend pas en compte les progrès de la médecine… ou la force des sentiments que va lui inspirer cet homme admirable qui semble si sincèrement épris d’elle.
Jolie couverture, auteure très prolixe, même si la majorité de ses textes restent non traduits, résumé aguichant... La lecture de ce roman s'est faite facilement, tant je partais avec de bons à priori., pour un bon petit jour de détente pluvieux.

Bilan de toutes ces bonnes ondes : dommage, ce livre n'enflamme pas complètement l'imaginaire. A quoi cela est-il du? Aux personnages principaux, un peu trop désincarnés et prévisibles, peut-être? Ou est-ce l'écriture qui manque de corps et ne parvient pas à faire souffler dans le récit les vents de passion attendus?
Quoique ce David Lancaster transpire de charme...
Paradoxalement, et c'est la première fois que cela m'arrive, je me suis davantage passionnée pour les personnages secondaires, Sally, la belle-sœur, et Ian, le chirurgien, vivants, originaux, frais ; l'ami de David, Richard Dalton ; les frères Morgan et Mary la femme de chambre ; Le duc de Candover (qui sera le héros d'un roman non traduit, Petals in the Storm), absolument envoûtant !
Les réelles qualités d'écriture entrevues ici n'ont pu qu'aboutir, dans d'autres œuvres, à de vraies réussites. 
, 5 / 5

NB. Vu que j'ai rédigé cet avis voilà plus de deux ans, je me demande si une relecture ne s'imposerait pas, histoire de le redécouvrir avec un œil neuf.

1 commentaire:

  1. Je lirai ton avis avec un œil plus récent avec plaisir. Encore un tome qui patiente dans ma biblio ^_^

    RépondreSupprimer