Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

lundi 25 mai 2015

Retour à Castonbury Park de Carole Mortimer

Tome 1 de la série Castonbury Park
Harlequin - Juin 2014
Titre VO : The Wicked lord Montague
Résumé éditeur Angleterre, Derbyshire, 1816 Les guerres napoléoniennes ont cruellement frappé la famille du duc de Rothermere, et privé la lignée de ses plus beaux fleurons : Jamie, l’héritier en titre, a disparu en Espagne ; Edward, le plus jeune fils, est tombé à Waterloo. Ravagé par les chagrins, le vieux duc vit désormais en reclus, et Castonbury Park, son magnifique domaine d’autrefois, se délite avec lui… Lily se désole : elle a beau n’être que la fille adoptive du pasteur, une orpheline insignifiante, elle a grandi à Castonbury et connu sa splendeur. Si bien qu’elle redoute le retour annoncé du nouvel héritier. Lord Gilles Montague… Qui pourrait faire confiance à cet homme qui n’a jamais vécu que pour son bon plaisir, sur les champs de bataille et dans un lit ? Qui pourrait nourrir l’espoir qu’il redore son titre et fasse renaître Castonbury de ses cendres ? Sans compter qu’au côté du futur duc il faudrait une épouse exceptionnelle, une lady. Or Gilles est bien connu pour n’aimer que les filles…
J'avoue être légèrement déçue car j'attendais un peu plus de cette histoire.
Mais pour être honnête, je l'ai lu avec un plaisir un peu coupable en me délectant des situations et des personnages très convenus : la gentille et sensuelle fille de pasteur et le méchant-pas-si-méchant-que-ça-finalement Lord arrogant. Quelques petits intermèdes échevelés dans les bois plus tard, des petits tours de passe-passe avec de gentils rebondissements, et les voilà heureux en amour... Sans se prendre trop la tête côté psychologie.
Un air de régression délicieux parcourt cet harlequin à la couverture léchée, ce genre de bouquin qu'on lit à 14 ans cachée derrière le canapé de grand-mère... Allez, même s'il ne me laissera pas un souvenir impérissable, je suis curieuse de lire la suite.
, 75 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire