Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

dimanche 14 septembre 2014

Pour l'amour d'un naufragé de Mary Jo Putney

Tome 1 de la série "La confrérie des Lords"
Milady - Août 2013
Titre VO : Never Less Than a Lady
Résumé éditeur : Échoué sur une rive inconnue, Adam ne se souvient pas de ce qui lui est arrivé. Il est toutefois ravi d'apprendre que cette beauté aux cheveux d'or penchée sur lui pour soigner ses blessures n'est autre que son épouse. Au moment où Mariah prie pour trouver un moyen de se débarrasser d'un encombrant prétendant, elle ne s'imagine pas que la solution va s'échouer sur une plage au pied de sa demeure. Convaincre Adam qu'il est son mari se révèle étonnamment simple. Résister à la tentation de se comporter comme son épouse à tous égards est une autre histoire...
L'histoire
Six amis d'enfance, âgés d'une trentaine d'années et élevés dans le giron d'un établissement éducatif hors norme en cette période régence, ont conservé des liens d'amitié indéfectibles au delà des années. L'un d'eux, le duc d'Ashton, est déclaré mort après l'explosion du bateau à vapeur expérimental dont il supervisait les essais. Attristés, trois de ses compagnons décident de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour retrouver son corps et lui offrir ainsi une sépulture décente.
Adam est un personnage un peu atypique dans cet univers, puisqu'il est issu d'un mariage mixte anglo-indien et que sa culture et ses convictions religieuses demeurent une source de conflits intérieurs. Mariah, l'héroïne, est aussi peu commune, son enfance et son adolescence l'ayant conduit à suivre les traces d'un père joueur mondain et instable. Lorsqu'ils se rencontrent, Adam est amnésique, ce dont profite Mariah qui a alors besoin d'un faux époux. Lorsque la vérité éclate et qu'aucun des deux ne peut se résoudre à se séparer de l'autre, les engagements antérieurs ou les difficultés diverses peuvent encore les séparer.

Mon sentiment
J'ai fini la lecture de ce livre comme ça :
Comment, mais comment peut-on écrire, ou encore mieux, éditer, une histoire pareille?
Absolument rien ne m'a plu, c'est le comble, à part, dans une moindre mesure, la couverture et le titre.
L'histoire d'abord, est cousue de fil blanc et truffée de coups de théâtre abracadabrantesques. Du grand guignol ! Peut-être faudrait-il lire ce livre en optant pour un mode humoristique, mais je ne suis même pas sûre que ça passe mieux.
Les personnages sonnent complètement creux. Aucune passion, aucune chair... Encéphalogramme plat cotés psychologie et sentiment, et cohérence historique carrément inexistante, le tout allègrement tartiné d'atermoiements sans fin qui n'ont ni queue ni tête : je l'aime (ah bon?), je vais coucher avec, mais en même temps j'envisage de me marier sagement / Je suis fâché(e), ah non finalement, ben si quand même un peu - je fais confiance, pas confiance - c'est mon âme sœur/frère (ah ah ah?), bref, quel imbroglio de grand n'importe quoi !
Quant aux retournements divers sur les situations familiales de chacun des héros, j'en avais la nausée (quoique le mieux soit encore d'en rire). 
En conclusion, parce que je n'ai pas du tout envie de m'étendre sur ce titre poussah, je ne le conseille pas... sauf peut-être à titre de contre-exemple : comment rater une romance historique en 500 pages
 / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire