Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

dimanche 14 septembre 2014

Poursuivie de Cindy Gerard

Tome 3 de la série "Black Ops"
J'Ai Lu - Août 2013
Titre VO : Whisper No Lies
Résumé éditeur : Responsable de la sécurité du Casino Bali Hai à Las Vegas, Crystal Debrowski semble être la cible d'une sombre machination. Faux jetons en circulation, systèmes de caméras déviés durant ses heures de service, détournements de fonds... tout porte à croire qu'elle est coupable; tant et si bien qu'elle se fait licencier. Puis elle disparaît. Pour Johnny Duane Reed, membre des Black OPS avec qui Crystal entretenait une liaison, il n'y a aucun doute : la jeune femme a été enlevée. Coupable potentiel : Yao Long, richissime client du casino avec un faible pour les jolies filles, et accessoirement à la tête d'un gigantesque trafic humain prenant racine à Jakarta...
Changement de continent, puisque l'aventure nous entraîne cette fois à Jakarta et tourne autour du thème sensible et oppressant de la traite des humains et de l'esclavage sexuel.
Des côtés durs, donc, côtoient l'histoire d'amour pleine de panache entre Johnny le play-boy Ultra-Brite beau à tomber et la mini-bombe porte-clé Clochette (euh non, Crystal), effervescente et tumultueuse. L'un et l'autre en mettent plein la vue, l'un du haut de son mètre 90, l'autre avec son mètre 50, aussi sexy et affirmés, semble-t-il, en tout cas, pas décidés à bouger de leur position d'un iota . Leur relation ne pouvait faire que des étincelles. Surtout lorsqu'ils se livrent tous deux magistralement à ce jeu de faux-semblants qui leur permet de mieux tromper leur monde et de cacher leurs blessures intérieures.
Romantiques à la sexualité débridés, fleur bleue morts de trouille à l'idée de s'engager, il leur fallait une course-poursuite jalonnée de péripéties spectaculaires pour venir à bout d'eux-mêmes. Le tout avec tendresse, humour, intelligence et sensualité. On voit avec douceur leurs sentiments éclore dans un monde de brutes.
Quel adorable et incontournable couple, on en voudrait encore, tant on n'a pas envie de les quitter, jusque dans leur Happily Ever After ! Johnny et son humour insensé, Crystal et son courage à toute épreuve, sont deux personnages hautement attachants !
Autour d'eux, c'est toujours un immense plaisir de retrouver l'équipe, avec une focalisation cette fois sur Luke Colter, Savage (Papa Ours) et l'entrée dans le jeu de Joe Green. Sans compter que Sam et Abbie, du tome 2, ne sont jamais loin. Et sans oublier l'apparition fugace, mais oh combien remarquable de l'agent de la CIA Cavanaugh (dont il faudra certainement lire l'histoire en VO dans la nouvelle Leave No Trace, ça m'étonnerait qu'on ait droit à la traduction).
L'épilogue permet aussi de retrouver, comme toujours autour d'une partie de poker, les protagonistes du tome 1, Gabe et Jenna.
Cerise sur le gâteau, le dépaysement et la tension sont assurés grâce au rendu parfait d'une ville tentaculaire et étouffante, baignée d'humidité, de crasse et de souffrance, zébrée de scènes d'actions échevelées, avec une hallucinante course-poursuite en hors-bord... 
Vite, vite, vite, la suite !
, 5 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire