Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

dimanche 22 février 2015

L'homme de loi de Jo Goodman

Tome 1 de la série Reidsville
J'Ai Lu - Septembre 2014
Titre VO : Never Love a Lawman
Résumé éditeurShérif de Reidsville, petite bourgade du Colorado, Wyatt Cooper vient frapper à la porte de Rachel Bailey. Nouvelle venue discrète et solitaire, elle éveille la curiosité des habitants. Pourtant, Wyatt la connaît mieux que quiconque car, à son insu, il l'a surveillée pendant des mois à la demande d'un mystérieux homme d'affaires, aujourd'hui décédé. Maddox lègue à Rachel une mine, ainsi que la précieuse voie ferrée qui relie Reidsville au reste du monde. Seulement, pour en garder le contrôle, elle doit se plier à une condition : épouser Wyatt.
Je suis tombée sous le charme de cette romance qui dénote dans les parutions Aventures & Passions actuelles. Un univers de western atyîque au milieu des publications régences, victoriennnes ou highlanders qui se taillent la part du lion en romance historique.

Son rythme lent, adapté à ces histoires d'amour de village et au mode de vie de ses habitants, s'associe à une attention particulière aux détails et à l'humour un peu acide et discret entre les deux héros, pour en faire une lecture très savoureuse.
Les héros, Wyatt, le sheriff aux yeux perçants, et Rachel, la nouvelle venue au passé mystérieux, gagnent à être connus. Leurs échanges, faussement anodins, l'esprit pince-sans-rire de l'un répondant à l'esprit pratique de l'autre, et la place accordée à leurs métiers (lui est shérif, notaire, et photographe, et elle est couturière), ainsi qu'à tous ces petits gestes du quotidien autour de leur vie, nous aident à les cerner peu à peu. J'ai cheminé à leur rythme, appréciant l'air de simple connivence, d'abord, puis de sentiments amoureux dont l'histoire les enveloppe peu à peu.
Pas de grande passion, donc, mais c'est justement ce que j'ai apprécié, car cette romance se déguste dans la douceur.
Le dénouement final m'a légèrement dérangée, à cause de l'imbroglio autour du passé de Rachel. Ce volet m'a semblé superflu, tant je me serais bien laissée bercer encore par l'installation du couple dans sa vie maritale. Tant je les ai trouvés adorables. 
, 75 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire