Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

lundi 27 janvier 2014

En vain ai-je lutté de Pamela Aidan


Tome 2 de la série "Darcy, gentleman"
Milady - Novembre 2013
Résumé éditeur :« En vain ai-je lutté. Je ne puis réprimer mes sentiments. Permettez-moi de vous dire combien je vous admire et je vous aime. »
C’est ainsi que Darcy met un terme à son tourment et demande enfin l’espiègle Miss Elizabeth Bennet en mariage. 
Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du mystérieux Mr Darcy. Pourtant, Jane Austen en révèle bien peu sur ce personnage. Qui est-il vraiment ?
Dans ce deuxième volet, Pamela Aidan nous laisse découvrir la lutte intérieure de Darcy. Ce dernier succombe aux charmes de Miss Elizabeth et souhaite en faire la maîtresse de Pemberley. Mais, aveuglé par l’orgueil, ne se serait-il pas mépris sur les sentiments de la jeune femme ? 
Lu en VO
L'histoire
Nous sommes au lendemain du bal de Netherfield, Darcy a quitté Longburn et nous le suivons tour à tour à Londres, à Pemberley, puis lors d'un séjour dans le domaine campagnard d'un ancien camarade d'université. Darcy et Elizabeth se sont quittés sur une très mauvaise impression, après un échange aride lors de leur danse. Il est complètement transporté par elle, elle le bouleverse, elle le chavire, mais rien ne va dans le sens qu'il aurait souhaité.

Mon sentiment
Petite déception : après l'époustouflant tome 1, cette suite m'a laissée un peu dubitative. Pourtant, j'ai aimé, de nouveau, qu'un tel personnage, aussi fameux, et pourtant aussi inconnu, soit ici le héros de cette histoire archi-classique.
Quant à la qualité d'écriture de Pamela Aidan, elle est indéniable : en VO, on a des phrases riches, amples, à la syntaxe travaillée, et au vocabulaire fouillé. Un régal, malgré la difficulté de certains passages. A tel point que je suis très impatiente d'avoir entre les mains la traduction française, qui sera, je l''espère, d'aussi bonne qualité que celle du tome 1.
Les passages d'introspection, de doutes, de questions, qui abordent les sentiments qu'il éprouve m'ont vraiment convaincue. Cette auteur manie avec un sacré talent les nuances psychologiques et les évolutions de son personnage, faisant de Darcy, qui reste très désincarné dans Orgueil et préjugés, un être sensible, vulnérable et fort à la fois, désireux de rompre l'intense sentiment de solitude qui l'oppresse, tout en étant soucieux de l'amour de ses proches, mais maladroit et renfermé sur son monde à lui.
Le petit signet de soie tient ici une grande place, objet de réminiscences, de fantasmes, de désir de communion et de vie partagée.
Quant aux personnages secondaires, ils prennent de l'ampleur et occupent un vrai rôle dans le roman  : Fletcher, le valet, Dye, le séduisant ami, ou son cousin, le colonel Richard, sans oublier sa sœur Georgiana ou le jeune Bingley. Les relations de Darcy avec tous ces personnages sont fabuleuses, et elles font aussi partie de mes pages préférées.
En fait, il aurait fallu couper l'intrigue qui ne m'a absolument pas convaincue.
Ici, Darcy veut s'échapper, il balance entre le devoir et le désir (titre VO), et met tout ce qu'il peut dans la balance pour se rendre à ses devoirs. Il va essayer de courtiser une jeune femme de son milieu en écartant l'irrépressible sentiment qui le ronge. Bonne idée, sauf que nous voilà parti dans cette histoire un peu abracadabrante et longue, très longue, qui l'occupe dans ce domaine campagnard où il passe une quinzaine de jours. Et là, j'avoue que j'ai décroché, avec cette espèce d'intrigue fantastico-policièro-dramatique sur laquelle je n'ai pas envie de m'étendre.
Car je n'avais qu'une hâte, c'était que Darcy quitte ce coin de campagne pour regagner ses pénates. Je suis arrivée au bout.
La récompense, c'était le tome 3. J'ai bien fait de persévérer. Le tome 3 est savoureux !
 , 5 / 5



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire