Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

samedi 18 janvier 2014

La curiosité est un vilain défaut de Sarah MacLean


Tome 2 de la série "Le cercle des canailles"
 J'ai Lu - Avril 2014
Titre VO : One Good Earl Deserves a Lover
Résumé éditeur: Depuis son plus jeune âge, lady Philippa Marbury est passionnée par les sciences. Et, à quelques jours de son mariage avec lord Castleton, elle entend bien s'initer aux mystères de la procréation avant sa nuit de noces. Curiosité légitime, puisque ses manuels d'anatomie ne disent pas tout. résolue à s'adresser directement à un expert, elle s'en va trouver M. Cross, propriétaire du tripot L'Ange déchu et débauché notoire, qu'elle est prête à payer pour ses éclaircissements.
Mais M. Cross n'est pas du tout celui qu'il prétend être...




Lu en VO
L'histoire
Ce deuxième tome nous raconte maintenant l'histoire de Cross, avec le préambule situé en 1824, soit 7 ans avant l'intrigue principale. Jasper Arlesey, le second fils du Comte Harlow, occupe très consciencieusement sa place de second dans sa fratrie aristocratique : celui dont on n'attend rien, qui n'a rien à prouver et qui s'enfonce en conséquence dans la déchéance libertine la plus effrénée. 
Mais un événement soudain et douloureux met fin à cet équilibre très précaire et le propulse, à 23 ans, dans le monde vicié du jeu et de la drogue. Jusqu'à sa rencontre avec Chase, le fabuleux Chase dont j'attends de découvrir l'histoire - évidemment, c'est le dernier tome - qui le prend comme associé pour gérer le club de jeux le plus fameux de Londres, le Fallen Angels.
I reclame ruination.
Tels sont les mots que Cross se défend bien d'entendre, interloqué et ébouriffé par le manque de sommeil, dès l'épilogue du tome 1, de la bouche de Philippa Marbury, la sœur prometteuse de Pénélope, entrevue dans le tome 1. Étrange créature à lunettes et attendrissante comme un jeune chiot, scientifique amatrice  qui se targue de mesurer sa vie à l'aune de la pure raison, elle demande à Cross de s’associer à elle... pour des recherches à caractère hautement scientifique, argumente-t-elle. A quinze jours de son mariage avec un adorable et très benêt jeune comte, elle s'interroge sur quelques lignes des textes sacrés, celles qui ont trait à des choses comme "carnal lust" et "procreation". 

Mon sentiment
Encore un parfait ! Décidément, même à ma cinquième lecture de cette auteur, je ne me lasse pas !
Que dire de plus sur le talent de Sarah MacLean?
Ces quelques leçons, par exemple :
Si vous voulez en savoir plus sur la théorie de la tentation, méfiez-vous des meringues. 
Sachez qu'il est loin d'être aisé, pour une jeune femme romantique, de porter un masque sur des lunettes. 
Et vous apprendrez qu'un lecteur d'Orgueil et Préjugés peut se dénicher là où on l'attendra le moins.
Si vous ne devez lire que quelques pages, précipitez-vous sur le premier chapitre, la rencontre entre Cross et Pippa vaut son pesant d'or. Pour ma part, je n'ai pas arrêté de rire, aussi éberluée que le héros, devant le numéro de la jeune femme. 
Des scènes charmantes, drôles, légères, plutôt en rupture avec le tome 1 de la série, jalonnent toute la première partie du roman. Puis, mine de rien, l'ambiance s'épaissit, comme dans le premier tome, et ce qui n'aurait pu être qu'une jolie comédie romantique à la sauce historique se transforme en magnifique histoire d'amour, de tentation (le maître-mot - ou comment faire l'amour à une femme sans la toucher ), de sauvetage, et de métamorphose
Où le papillon sort de sa chrysalide pour déployer ses ailes. Où Orphée et Eurydice se trouvent réunis, malgré la fatalité, sur le seuil de l'enfer. Où une fois de plus le drame se mêle si magnifiquement à la passion, à la douceur, à la tendresse et à la beauté. J'aurais juste aimé que Cross cesse de répéter jusqu'à la fin que décidément, il ne la mérite pas. Mais si, mais si...
Et ce livre magnifique mérite amplement de trôner en bonne place sur vos étagères !
, 5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire