Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 29 janvier 2014

Le gardien de Margaret Mallory

Tome 1 de la série "Le retour des Highlanders"
Milady - Juillet 2012
Résumé éditeur : Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche.

Si j'ai apprécié l'entrée en matière, cet épilogue plutôt alléchant avec les prédictions de la devineresse édentée et ses formules lapidaires sur les histoires d'amour à venir, la suite m'a semblé... looooongue ! 
Et surtout enfantine. J'ai eu l'impression que les héros avaient oublié de grandir, sans doute parce qu'ils ne cessaient de se référer à leurs relations d'enfance. Du coup, ils semblent.. comment dire? Très jeunes dans leurs têtes !
Jusqu'au chapitre 8, j'ai cru que ça n'allait jamais décoller, l'intrigue restant réduite au strict minimum sur le mode d'un "je le/la veux mais pas moi" répétitif et contraint, et un contexte historique réduit à la portion congrue. Quand ça remue enfin, rien de bien nouveau sous le soleil des Highlands : des dissensions classiques, sans oublier des dialogues assez étonnants pour des personnages censés évoluer au début du 16ème siècle (du genre "faire une balade, à quoi tu joues, je ne te le fais pas dire,etc..."). Toute petite petite ambiance historique donc... Dommage.
Je lirai sans doute la suite, mais pas tout de suite, car je sens que je risque d'être en core plus énervée - et pas gentille - si ça ne s'améliore pas ! Alex, Duncan, et... Connor, en janvier 2014, vont devoir m'attendre quelque temps dans un petit coin de ma PAL !
Pour faire en core plus court, ce roman ne m'a pas du tout convaincue. La preuve...
 / 5





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire