Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

samedi 18 janvier 2014

Un mariage en blanc de Mary Balogh



Tome 1 de la série des "Bedwyn"
J'ai Lu - Juillet 2013
Résumé éditeur : Aidan Bedwyn est un colonel de l'armée. Sur le champ de bataille, il promet à un de ses soldats de prendre soin de sa sœur, Eve Morris. Cette dernière n’accepte sa protection que pour pouvoir garder son domaine. Un mariage qui va totalement bouleverser la vie d'Aidan.

Lu en VO

L'histoire
Lui, c'est un soldat, puissant, protecteur, secret, polaire et... passionné. Un homme de conviction surtout, au sens du devoir acéré, aiguisé, à s'en faire souffrir, les dents serrées, jusqu'à ce que...au détour d'une promesse, son chemin croise celui d'Eve, la tentatrice évidemment, celle qui lui faire entrevoir une autre vie, un autre destin.  
La trame souffle en tempête, les scènes se succèdent, naturellement, riches, fortes, parfois heurtées et coupantes, évocatrices de souffrances, de rancœurs, de sacrifices,  mais aussi douces et moelleuses, avec un vrai sens de la tendresse, de la compassion, du respect, des jeux d'enfants, des rires, des défis relevés, des murmures....

Mon sentiment
C'était bizarre, je me suis vue en train de mettre en parallèle ces personnages, celui d'Aidan, particulièrement,  avec le héros de L'Homme de minuit de Lisa Marie Rice, ce qui est sans doute dû au sentiment de maîtrise dégagé par les deux personnages, formés dans la violence de destins militaires.
Comme souvent chez Mary Balogh, les personnages prennent vie, formidablement, tous, même les plus secondaires. Et que dire des apparitions des Bedwyn, en pleine puissance de leurs moyens, lâchés dans le grand Londres de la haute noblesse? Pa moment, et Dieu sait si je ne me lassais pas des mésaventures d'Aidan et d'Eve, j'aurais voulu pouvoir suivre d'autres routes, celles De Freya, la sœur aînée, et surtout de Wulfric, carrément intense, hypnotisant et trouble, complexe et séduisant - jusqu'à me faire soupirer après la  lecture du dernier tome de la série Slighlty Scandalous, dont il est le héros.
J'ai fermé la dernière page de ce livre à regret, aussi formidablement envoutée que par le précédent, A Summer to Remember, en français Le Bel Été de Lauren.
Pour les fans de Mary Balogh, et pour les âmes romantiques, ce titre devrait être un incontournable !
 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire