Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

vendredi 31 janvier 2014

Le Lord des ténèbres d'Elizabeth Hoyt



Tome 5 de la série "Les fantômes de Maiden Lane"
J'Ai Lu - Septembre 2013
Résumé éditeur : Godric Saint-John a fait un mariage de convenance. Sitôt les noces célébrées, sa femme est partie à la campagne, et depuis il mène sa vie à Londres. Une vie pas ordinaire, puisqu'il n'est autre que le fameux fantôme de Saint-Giles, ce justicier masqué qui protège les plus défavorisés. Un jour, sans crier gare, lady Margaret débarque chez lui, accompagnée qui plus est de toute une smala. Impossible pour Godric de se livrer à ses activités clandestines tant qu'elle réside sous son toit. Elle doit repartir ! Mais Meg est aussi ravissante que têtue, et elle poursuit un but secret ...

Lu en VO
L'histoire
Si on a lu les tomes précédents, on se souvient de ce poussiéreux Godric St. John : aussi dolent que son intérieur ou que ses occupations d'ermite cérébrale, un spécimen ingrat de l'espèce virile, un fantôme sombrant dans la misère affective du deuil impossible. Bref, un vrai tue-l'amour...
Or : C'est Godric Saint-John qui rattrape Lady Margaret évanouie lorsqu'elle apprend la mort de son amant dans le tome 4. Cela aurait dû nous mettre la puce à l'oreille - et c'est le cas, non? On se doutait bien qu'il allait leur arriver quelque chose en commun, à ces deux-là...
La voilà, leur aventure ! Explosive... Une vraie tornade ! Habitée de mystère, d'amour fou, de danger, de désespoir mais aussi d'espoir, de personnages croisés et chéris au fil des opus, le tout rythmé par la belle langue de l'auteur, à la fois colorée, dense et extrêmement sensuelle, toute en élégance.

Mon sentiment
La série des Maiden Lane, à vrai dire, je ne m'en lasse pas, bien au contraire, les symptômes se précisent, toujours plus inquiétants : plus j'avance, plus j'ai envie de poursuivre l'aventure, plus j'ai envie de rerelire les tomes précédents - lus deux fois chacun, je suis allée derechef les chercher tous les quatre pour les poser sur ma commode de chevet, à portée de main !
J'aime l'univers d'Elizabeth Hoyt, j'aime ses héros qui ne payent pas de mine, qu'elle passe dans un bain de révélateur miraculeux, celui de son immense talent de romancière, pour en faire des êtres d'exception, mystérieux, tenaces, passionnés.
Je suis encore une fois tombée sous le charme.   
, 5 / 5



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire