Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 5 mars 2014

Les secrets d'une femme du monde de Sophia James

Tome 3 de la série "Les frères Wellingham"
Harlequin - Avril 2013
Titre VO : One Illicit Night
Résumé éditeur : Lord Cristo Wellingam est enfin de retour... Dans la bonne société de Londres, la rumeur enfle et toutes les jeunes filles sont en émoi. Toutes, sauf une. Lady Eleanor Bracewell a, en effet, de bonnes raisons de ne pas se réjouir du retour de Cristo. Car cet homme aussi séduisant que sulfureux a malheureusement les moyens de ruiner sa réputation de femme respectable. Lui seul connaît ces épisodes peu glorieux de son passé, lui seul sait qu'elle n'a pas toujours été une lady à l'attitude irréprochable. Mais ce qu'elle redoute, au fond, ce n'est pas seulement de perdre sa place au sein de l’aristocratie londonienne. Non, ce qu'elle craint, c'est ce sentiment violent, irrépressible qu'elle sent renaître en elle à la simple évocation de son nom... N’est-elle pas, aujourd’hui, une femme mariée ?
Une déception pour ce troisième opus des frères Wellinggham. Le troisième frère, Cristo, portait pourtant un prénom bien prometteur !
Dès les premiers chapitres, les personnages m'ont été antipathiques et il le sont restés jusqu'à la fin. Leur rencontre, improbable, ainsi que l'histoire qui suit, m'ont laissée très dubitative, et je n'ai pas réussi à y croire tant tout cela manquait de cohérence et de finesse. J'ai par contre beaucoup apprécié de retrouver les deux frères aînés, Asher et Taris, dont les histoires m'avaient vraiment plu. Par contre, Sophia James a du oublier l'élément fondamental qui concerne Taris ! Elle n'en fait aucune mention dans ce dernier tome.
Une romance que l'on peut lire sans s'ennuyer, mais il ne faut pas, à mon avis, en attendre beaucoup de subtilité. Il y manque toute l'atmosphère des deux premiers tomes, comme si l'auteur s'était désintéressée de cette histoire et que, pressée de passer à autre chose, elle avait décidé d'écrire son roman à grand renforts d'ingrédients romantiques "incontournables" . Sauf que, la sauce n'a pas pris.
 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire