Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 5 mars 2014

Sables mouvants de Nora Roberts

Tome 2 de la série "Les frères Quinn"
J'Ai Lu - Novembre 2004
Titre VO : Rising Tides
Résumé éditeur : Dix ans ! Dix ans que Grace Monroe aime en secret Ethan Quinn ! Par désespoir, elle a épousé ce bon à rien de Jack Casey, qui s'est empressé de fuir avant la naissance de leur enfant. Pour gagner sa vie, Grace trouve un emploi... chez les frères Quinn ! Ce qui ne va pas sans soulever quelques problèmes côté cœur. Désormais, Grace sait ce qu'elle veut. Elle décide de tout faire pour transformer en amour ce qu'Ethan s'obstine à appeler de l'amitié. Mais réussira-t-elle à briser la carapace d'indifférence d'Ethan ? Ethan le timide qui cache tout au fond de lui des blessures d'enfance si terribles qu'il s'est juré de ne jamais aimer...
Un homme silencieux, un homme discret, voire secret, présent, intense, ramassé sur lui-même, cet Ethan Quinn... Un homme rude, un homme de la mer, et l'homme d'une seule femme, habité par cet amour d'adolescent, idéalisé et pur. 
On se doutait bien, à la lecture du tome 1, qu'un tel caractère abritait des fêlures et des béances. Oui, le feu couvait... La colère, le chagrin et la passion. Grace devra souffler bien fort sur ces braises pour attiser et attirer le feu, et leur histoire d'amour donne lieu à de très belles pages, avec une femme qui n'abandonne rien et qui retrousse ses manches et part en croisade pour tout l'amour qu'elle porte à ce si beau spécimen masculin. 
Autour d'eux, le monde de la famille Quinn gravite, évolue et interfère, et c'est vraiment très réjouissant de continuer ce petit bout de route en leur compagnie. Cameron et Anna se taillent une belle part, Philippe, semblable à lui-même, se fait plus discret, sans doute pour mieux  briller de mille feux dans le prochain tome (quel personnage énigmatique et peu courant, avec son dandysme affecté, dans la romance, je trouve ), et Seth prend de la profondeur.
Le tout dans cette parfaite maison au bord de l'eau, avec ses volets bleus, traversée par les aboiements des deux chiens Sim et Balourd et les rires d'une petite fille - on imagine l'odeur des draps qui sèchent sous le soleil, on y est, bien à l'aise, encore, émus et enchantés.
A lire pour un parfait petit bonheur de lecture.
 / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire