Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 5 mars 2014

Mad Jack de Catherine Coulter

Tome 4 de la série "Les fiancées"
Jove - Février 1999
Résumé éditeur (Traduction everalice) : Partez à la rencontre de Winifrede Levering Bascombe... Plus connue sous le nom de Mad Jack, déguisée en valet chez les tantes de Grayson St. Cyre. et lorsque St. Cyre découvre la supercherie, il se découvre aussi des sentiments qu'il n'aurait jamais imaginé ressentir.
Dans ce tome 4 des Sherbrooke, Grayson St.Cyre, adorable Baron Cliffe, voit débarquer dans sa paisible vie bien ordonnée deux grands-tantes excentriques, lesquelles cachent dans leur bagage, en plus de leur charme et de leur finesse, un valet nommé Jack, Mad jack, un nom aux consonances si romanesques, qui n'est qu'un jeune gars sans poil au menton
A la suite d'un vol de cheval, et Dieu sait si Gray est attaché à ses chevaux, ses amis de toujours, il s'avère que ce valet n'est pas du tout celui que l'on croyait... S'ensuit alors toute une série d'aventures, dont une belle scène de poursuite sous la pluie et de nuit passée dans une cahute au fond des bois assortie de fièvres, motif classique chez Coulter, constitue l'ouverture.
Encore une fois, Catherine Coulter m'a entraînée dans son univers de personnages bien dessinés, aux personnalités tranchées et qui savent ce qu'ils veulent. Le tout en maniant à merveille cette écriture acérée dans des dialogues caustiques et drôles.
Dans ce tome, l'intrigue semble toutefois plus dispersée, et les événements se succèdent souvent sans véritable lien. Moins focalisée sur les Sherbrooke, l'auteur les fait juste apparaître comme des amis proches du couple principal.
Mais quel bonheur de  les retrouver, tous ces Sherbrooke, quelques années après leur mariage ! Ryder, le héros du tome 2, est toujours aussi craquant, faisant feu de tout bois et illuminant toutes les pages dans lesquelles il apparaît.
J'ai lu ce roman avec bonheur, mais il y a manqué un peu de tension, même si de sombres secrets de famille corrigent cette impression dans la dernière partie du roman. Je vais malgré tout continuer dans ma découverte de la série.
, 75 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire