Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

lundi 10 mars 2014

Nouveau départ de Robyn Carr

Tome 4 de la série "Les chroniques de Virgin River"
J'Ai Lu - Août 2012
Titre VO : Second Chance Pass
Résumé éditeur : Quelques mois avant d'accoucher, Vanessa Rutledge a perdu son mari, Matt, qui servait en Irak. Dans ce moment de désespoir, c'est Paul, le meilleur ami de Matt, qui l'a épaulée et consolée. Elle qui pensait ne plus pouvoir aimer est troublée par la loyauté et le charme de Paul. De son côté, ce dernier aime Vanessa en silence depuis des années. Mais une de ses ex vient de lui annoncer qu'elle est enceinte de ses oeuvres. Et un homme d'honneur ne se dérobe pas à ses responsabilités. Au bout du chemin, Vanessa et Paul auront-ils droit à la deuxième chance qu'ils méritent ?
J'ai opéré un retour à Virgin River, après plusieurs semaines de lectures historiques... Je suis toujours ravie de reprendre une bonne série après une pause, ça me permet en général de mieux l'apprécier. J'ai donc embarqué de nouveau pour ce petit territoire tellement américain, avec cet esprit communautaire où les beaux gars sont des marines, les filles des jolies et futées canons, la nature authentique et la complicité-solidarité-amitié si chaleureuses. J'avoue que j'avais adoré les deux premiers tomes, traversés d'une belle tension dramatique, mais un peu moins le troisième, que je trouvais plus délayé.
Pour ce quatrième opus, je suis restée sur ma faim.
J'ai trouvé que l'action avait perdu de son tonus et de son mordant, les liens entre les personnages n'en finissant pas de s'étendre comme un gros bracelet de caoutchouc trop souple : je finissais par être un peu perdue parfois - bon, alors lui, là, c'est qui? Et elle? Euh,...le fils, le cousin, la nièce, le bébé, la voisine, la grand-mère, le baby-sitter...
J'ai même fini par perdre de vue que l’intérêt principal du roman était la romance entre Paul et Vanessa : au final, leur histoire ne m'a pas vraiment transportée, sabordée par tous ces micros-préludes d'histoires qui venaient interférer. 
Sans compter que le style de l'auteur m'a aussi dérangée : ça parle, ça parle, ça parle... C'est vrai que ça parle bien, avec de belles phrases... Mais un peu trop à mon goût, j'avais envie d'arrière-plans psychologiques et de profondeur de champ. En lisant les dialogues, j'ai vraiment honte de l'avouer, je me surprenais à murmurer en mon for intérieur "blablablablabla". 
Deux événements dramatiques interviennent vers la fin, et j'ai été heureuse de sentir mon cœur se remettre à battre dans cette trop morne plaine. 
J'espère apprécier davantage la suite, à la mesure de cet univers d'auteur riche et ambitieux, aux personnages si attachants qu'il semble impossible de les abandonner là. 
Je crois que c'est pour eux que j'ai aimé ce livre, qui m'a pourtant souvent ennuyée. Drôle d'expérience !
/ 5


2 commentaires:

  1. Hello !
    Il serait vraiment temps que je commence cette série.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai qu'elle a rencontré un beau succès, à juste titre ;-))
    Merci pour ta visite !

    RépondreSupprimer