Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

dimanche 2 mars 2014

L'homme qui venait de nulle part de Penelope Williamson


J'Ai Lu - Janvier 1998
Titre VO : The Outsider (1996)
Résumé éditeur : Montana, 1886. Dans cette vallée perdue, la foi et la prière sont les seules armes de la petite communauté des Justes contre les brutes et les truands... Jusqu'au jour où, blessé, agonisant, apparaît l'Etranger, avec son colt, ses cicatrices et son fascinant regard bleu, si lourd de terribles menaces...
Oui, se dit, troublée, la pieuse Rachel : le diable doit être ainsi -beau et séducteur, la poitrine musclée, les jambes longues, le ventre plat... Mais on ne peut à la fois boire à la coupe de Dieu et à celle du Diable ! Qui est cet étranger ? Ange salvateur ou bien démon ?
Dans ce Far West sauvage et cruel où la loi du plus fort semble l'emporter sur la loi de Dieu, loups et agneaux s'affrontent en un combat sans merci. Et Rachel devra choisir son camp...
L'histoire
Si vous avez envie d'un certain "exotisme" historique, je vous recommande cette incursion au pays des Mormons à la fin du 19ème siècle. Rachel, une héroïne droite, forte et douce à la fois, aimante et tendre, et Johnny, héros laconique, mystérieux et tourmenté ont fait de cette lecture un très beau moment romantique. 
Par contre, vous n'y lirez pas de grande scène de passion (même si de la passion, il y en a), mais beaucoup de digressions sur les très nombreux personnages secondaires, dans une intrigue tendue et à la violence sous-jacente au sein d'un univers tout de paix et de monotonie. 

Mon sentiment
Quelques scènes très fortes donnent du rythme à ce récit que j'ai trouvé un peu long par moment. Penelope Williamson prend tout son temps pour faire progresser son histoire, à l'image des héros qui cohabitent ensemble pendant des mois avant d'entrer "en passion".
J'ai donc refermé ce livre avec un sentiment mitigé, celui d'avoir voulu l'aimer plus fort, mais il me manquait quelque chose... Et pourtant, tout est là ! Mais un peu trop délayé à mon goût...
 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire