Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

samedi 22 février 2014

Alice au bois dormant de Hélène Philippe

Harlequin - Avril 2013
Résumé éditeur : Lorsqu'elle découvre Simon sur le pas de sa porte, Alice est bouleversée, tant cet homme qu’elle n’a jamais vu mais dont elle a tellement rêvé a le pouvoir de faire basculer le délicat équilibre qu’elle s’est construit. Depuis qu’elle a renoncé à l’amour, elle vit dans une maison coupée du monde, avec pour seuls confidents une poignée d’anonymes sur Internet. Des inconnus dont elle n’attendait rien, jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance virtuelle de Simon. Un passionné, avec qui la correspondance est devenue, au fil des mois, d’une rare intensité. Un homme à qui elle s’est confiée, persuadée qu’elle était intouchable, derrière son clavier. Mais ça, c’était avant qu’il ne fasse irruption, sans prévenir, dans sa réalité…
Rien de grandiloquent dans ce (très) court roman français, rien d’époustouflant... mais une sorte de douce magie, enveloppante, ensorcelante, qui m'a fait tourner les pages avec ravissement.
L'écriture est de belle facture, ample et presque poétique, mais sans lourdeur, ni maladresse, les scènes d'amour et les sentiments développés sans fausse pudeur et avec une grande justesse. J'ai particulièrement apprécié le récit au présent ET à la troisième personne. C'est simple, on s'y croirait. L'histoire s'ancre dans une réalité qui pourrait être celle de la porte d'à côté, même si Simon est un magnifique spécimen masculin à qui tout a réussi... sauf sa vie sociale et relationnelle qui se limite aux interactions informatiques.
Au fil des mois, une relation d'amitié qui ne dit pas son nom, mâtinée de curiosité et d'estime, s'est liée avec la lointaine Alice-aux-livres, la femme des bois. Alice la dormante, celle qui l'éveillera. Le bouleversant, nous émouvant par la même occasion, car le voilà tout vulnérable, ce beau Simon... face à cette femme qui ne sait pas trop quoi faire de ces émotions qui l'assaillent.
Si vous avez envie d'un univers où la tour Eiffel et ses étincelles côtoient les chemins résineux des Vosges, où les héros se découvrent une passion commune pour un poète français du 15ème siècle, où l'on part en week-end sur les bords de Loire ou en famille en Vendée, si vous avez envie d'une petite perle qui vous change agréablement d'un univers romantique parfois un peu trop formaté par des références anglo-saxonnes, prenez le temps de le découvrir : en une heure, il sera achevé.
Mon seul reproche, c'est justement sa brièveté. J'avoue avoir du mal avec le format nouvelle, les événements forcément se ramassent en si peu de pages. La fin est, de ce fait, un peu abrupte, j'aurais aimé que les sentiments soient davantage développés. Mais c'est mon seul reproche, car autrement, tout y est. 
Un vrai plaisir...
 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire