Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 26 février 2014

Envoûtée de Sandra Hill

J'Ai Lu - Novembre 2002
Titre VO : Frankly, my Dear
Résumé éditeur : Non ! Sandra n'acceptera plus d'engagement après ce défilé à La Nouvelle-Orléans. Sa décision est irrévocable et toutes les protestations de son agent n'y changeront rien. Elle a beau être au sommet de sa carrière de top model, ce métier lui est devenu insupportable ! Pour cette dernière séance de photos, Sandra porte une robe blanche, inspirée des costumes de Autant en emporte le vent. Jamais elle n'a été aussi belle. Au point de susciter la jalousie d'une de ses rivales, qui utilise contre elle un sortilège vaudou... Et Sandra, en robe de bal, se trouve projetée cent cinquante ans en arrière et reprend connaissance auprès d'un homme particulièrement séduisant. L'ennui, c'est que son genre de beauté ne correspond plus aux canons de l'époque et que James, un planteur venu se distraire en ville, ne lui accorde qu'une attention distraite. Tout au plus la prend-il pour une sorcière lorsqu'elle enlève ses faux cils et prétend avoir voyagé à travers le temps !
L'histoire
Elle, elle adore "Autant en emporte le vent", et ça tombe bien, la voilà transportée dans une plantation sudiste en 1845. Elle finira d’ailleurs par se marier dans la fameuse robe en rideaux verts. Elle débite à tout bout de champ des blagues idiotes (mais savoureuses, désolées pour les blondes ^^) et un rien salaces et elle fait une fixation sur les beignets et le maquillage.
Lui, un peu désarçonné, mais pas tant que ça, finalement, finit par tomber sous son charme de grande bringue bien éloignée des critères de beauté en vigueur.

Mon sentiment
Un peu déçue, car je m'attendais à souvent éclater de rire. Mais j'avais tout de même le sourire aux lèvres et, au final, j'ai perçu ce roman comme une sorte de conte un peu cinglé, avec des dialogues abracadabrants.
Certains dialogues sont adorables (leur façon de compter les points lors du dîner d'invités est savoureuse). Et si les scènes d'amour sont très peu développées, je les ai trouvées très tendres et bien adaptées au style "comico-romantique" du tout. Donc, si vous avez envie d'un court roman pas prise de tête pour un sou et léger comme une bulle de savon, je vous le recommande...
, 75 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire