Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mardi 4 février 2014

La gouvernante insoumise de Courtney Milan


Tome 1 de la série "Les frères ténébreux"
Milady - Décembre 2014
Titre VO : The Governess Affair (Autoédition  Avril 2012)
Résumé éditeur : Depuis que Serena Barton a perdu son poste de gouvernante, à cause d’un duc sans scrupules, elle se retrouve sans revenus et réclame justice afin de le faire payer. Cependant, elle redoute le bras droit de ce dernier, Hugo Marshall, surnommé le « Loup de Clermont », qui est un homme ambitieux et sans pitié. Chargé par le duc de réduire au silence cette gouvernante importune, il est décidé à s’en débarrasser, car son propre avenir en dépend. Mais plus il apprend à la connaître, et moins il a envie de recourir aux méthodes musclées qui font sa notoriété...
Devra-t-il choisir entre ses ambitions et son amour naissant pour une femme ?
Lu en VO
L'histoire
Cette nouvelle est le préquel de la série des Brothers Sinister, trois personnages masculins ainsi nommés, du temps de leur scolarité à Eton, parce qu'ils sont tous les trois gauchers, mais davantage parce que, chacun, à sa manière, est complètement en dehors des standards de l'époque, à savoir les années 1860. A Governess Affair prend place en 1836 et raconte l'histoire des parents de l'un des protagonistes de la série.
Hugo Marshall n'a rien du héros traditionnel des romans historiques : issu du monde ouvrier, il a réussi à s'élever à la force du poignet, grâce à sa grande intelligence, et, surtout, à son peu de scrupules. Bras droit et factotum du duc de Clermont, un aristocrate veule et méprisable, il s'est donné un but dans la vie : éradiquer la haine et le mépris de lui-même qu'a instillées en lui  un père violent et tyrannique. Quatorzième enfant d'une femme violentée, il sera le plus riche fils de mineur d'Angleterre. Il sera quelqu'un. Il sera impitoyable. Il sera "Le Loup de Clermont".
Invisible et anodin à première vue, sa force brute et physique est aussi tout intérieure. Inébranlable, il sait jouer de sa voix, de sa présence et de son regard. Toute la société londonienne le craint. Mais il a un  credo : ne jamais blesser une femme, ni physiquement, ni psychologiquement. L'empêcher de vivre sa vie, oui, ou la contraindre à abandonner la lutte, oui.
"I am going to get rid of you. But ruining someone is a messy, complicated business. It is much less work to help you than to break you. Let me help."
Ainsi s'adresse-t-il à Serena Hampton, la gouvernante renvoyée du domaine ducal, qui lui oppose un silence buté et qui joue le tout pour le tout. Serena, qu'un crime impuni a laissée meurtrie, traumatisée, mais qui veut surmonter sa honte, sa confusion et sa colère, et pouvoir aller de l'avant, se tient là. Abrupte, inamovible, magnifique. 
En ce temps-là,  une employée victime de viol, surtout si celui-ci avait été perpétré par un personnage d'aussi haut rang qu'un duc, n'était certainement pas entendue. Elle se contente donc de menacer le duc par sa seule présence et elle tient tête à Hugo du haut de son courage - et de sa rage. Mais, ce faisant, elle menace aussi l'avenir de Hugo. Surtout qu'elle le choisit. Et qu'il ne peut pas vraiment lui résister.
    
Mon sentiment
Leurs rencontres  sur le coin d'un banc sont tout simplement prodigieuses. Je crois que je me souviendrai longtemps de cette si belle scène de thé et de sandwichs sous la pluie, une des plus touchantes, simples et humaines qu'il m'ait été donné de lire dans une romance.
Leur attirance, le développement des sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, leurs espoirs, leurs croyances, leurs choix, tout est écrit avec naturel. On se croirait dans le monde réel, les héros peuvent faire de mauvais choix, et se nourrir d'illusions ou de rêves à la mesure du commun des mortels. Tout n'est pas tout rose dans ce monde-ci : les sœurs ne sont pas toujours les meilleures amies du monde, les ducs ne sont pas toujours des chevaliers blancs, les fortunes ne se font pas après un coup de sang.
"You can't stay. I won't leave. And now we both know precisely what it is we're giving up."
Et si l'héroïne, naïvement, pense sur le mode romance, le héros, lui, trace sa route sur le chemin de ses propres besoins. Si bien que la lectrice moyenne de romance que je suis a été plus d'une fois désarçonnée par les virages du récit : Courtney Milan a vraiment l'art et la manière de nous emmener sur des sentiers surprenants. Le tout saupoudré d'instants purement cocasses et plein d'esprit (je pense aux courriers qu'ils s'adressent après le départ de Serena).
Sans compter la fabuleuse scène d'amour qui prend place dans les derniers chapitres, magique, il n'y a pas d'autre mot, où Hugo, tout en tendresse, en finesse et en sensualité, se fait l'instrument de la réconciliation de Serena avec sa propre sensualité. Une des plus belles scènes d'amour que j'aie lue à ce jour : sexy, romantique et douce à la fois.
L'épilogue nous transporte 12 ans plus tard, et nous fait assister à le rencontre de deux des protagonistes de la série. Comment s'arrêter là? Impossible. Comment ne pas vouloir en apprendre plus sur ces deux fils du duc? Même pas envisageable... Et je peux déjà dire que le tome 1 est un de ces livres qui ne va pas quitter mon étagère (même virtuelle) de si tôt !
Ah, cette sensation d'extrême jubilation qui fait frétiller d'aise à l'issue d'une grande découverte ! C'est mon état d'esprit actuel ! Courtney Milan, je savais bien que vous alliez conquérir mon cœur !
Pourtant, ceci est une nouvelle. Les nouvelles, justement à cause de leur format, me laissent souvent dubitative. Et si celle-ci me laisse, encore une fois, légèrement sur ma faim (et encore, je pinaille !), l'intrigue, les personnages, l'univers, la langue, sont si intelligents et fouillés, qu'elle m'a tout de même carrément éblouie !
/ 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire