Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 19 février 2014

Le baiser de minuit de Sophia James


Harlequin - Avril 2009
Résumé éditeur : Angleterre, 1816. Depuis la disparition de leurs parents, Caroline Anstretton mène avec son frère Thomas une vie d'aventures. Ravissante et fine mouche, Caroline excelle aux jeux de la séduction, ce qui lui permet de profiter des faveurs de riches prétendants sans avoir à partager leur lit. Un jour, pour décourager un vieux barbon, elle lui raconte qu'elle a couché avec le duc de Penborne, et que ce dernier est un amant si exceptionnel qu'elle place désormais la barre très haut. L'histoire revient aux oreilles de l'intéressé qui, poussé par la curiosité, profite d'un bal pour rencontrer sa prétendue maîtresse et lui faire une indécente proposition...
L'histoire
Thornton Lindsay, duc de Penborne, héros sombre, meurtri autant psychologiquement que physiquement, est aussi bien plus que cela : un rien sauvage, marqué par des années de missions dangereuses en tant qu'espion-assassin au service de la Couronne, en pleine guerre napoléonienne, il reste sur son quant-à-soi, méfiant et observateur. Mais cet homme au visage et au corps couturé de cicatrices sort un jour de sa torpeur : une vague aventurière, dame de la nuit menteuse et effrontée, et dotée d'un frère joueur, se targue un soir de l'avoir eu pour amant, apprend-il du fin fond de sa Cornouailles. Un zeste de fureur, mais surtout une bonne quantité de curiosité, le poussent à partir à la rencontre de la belle. 
Caroline et Thomas survivent en Angleterre, dans une fuite éperdue, sans pouvoir se libérer d'un passé douloureux d'enfants négligés et bafoués. Ce frère et cette sœur sont très touchants, et leur relation joue un vrai rôle dans le plaisir de la lecture. Lorsque Thornton lui met un marché en main, Caroline ne peut refuser. La jeune fille a le sens des réalités, et des priorités. Sans savoir que ce marché la mènera fort loin, elle l'accepte pour succomber aux charmes certains de ce grand ténébreux au regard de faucon.
Suivent alors des chapitres de péripéties qui nourrissent à la fois les relations de nos deux héros, et l'intrigue, enrichie par les mystérieux passés de Thorn et de Caro/Thomas.

Mon sentiment
Je ne me suis pas ennuyée une minute à la lecture de ce roman, à la fois bien écrit et bien mené, malgré quelques petites incohérences pour lesquelles j'avais envie de me montrer magnanime. J'aurais juste aimé que les personnages soient un peu plus creusés, surtout celui du duc qui n'en reste pas moins un beau personnage masculin. Pour une lecture reposante, il est parfait, avec des décors et des arrières-plans bien dessinés et des personnages cohérents et bien rendus.
, 25 / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire