Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

jeudi 20 février 2014

Dark Rival de Brenda Joyce

Tome 2 de la série "Masters of Time"
Harlequin - Octobre 2007
Résumé éditeur (Traduction everalice) : Des guerriers des Highlands ont juré de protéger l'innocence à travers les âges ... Un homme aux cheveux d'or appelé Black Royce, un fier guerrier des dieux. Il se dévoue à ses voeux, jusqu'à ce qu'il soit envoyé à New York pour protéger une guérisseuse de ceux qui voudraient utiliser ses pouvoirs. Dès qu'il voit voit la belle et courageuse Allie Monroe, Royce sait qu'elle sera son unique faiblesse - et il a raison. Le destin est une chose dangereuse. Allie Monroe est plus qu'une héritière. Elle est guérisseuse, prête à tout pour sauver les victimes du mal qui rôde dans la ville la nuit. Mais seule, elle est bien démunie, jusqu'à ce que le destin lui envoie le plus sombre de tous les Highlanders. C'est alors que les forces du mal frappent et que Royce est abattu sous les yeux d'Allie. Maintenant Allie fera tout pour sauver Royce, même si cela signifie faire un retour dans le temps pour un monde obscur et dangereux. Se confronter à leurs ennemis pourrait leur coûter non seulement la vie, mais aussi leur amour - pour l'éternité.
L'histoire
On retrouve dans ce deuxième tome les constantes de la série : le Bien lutte contre le Mal, démons-hommes et purs démons contre Innocents, Chevaliers du Temps et Guérisseurs. Leurs affrontements incessants traversent les siècles, générant la violence, les crimes, la colère, l'angoisse, mais aussi l'héroïsme, l'empathie et la générosité. Dans cet univers saturé de forces surnaturelles - télépathie, sorts, téléportations temporelles - les épées surdimensionnées des Chevaliers du Temps tranchent dans le vif, les corps sont catapultés dans les airs et les auras flamboient. Le récit prend place, la majeure partie du temps, dans l’Écosse du15ème siècle.
On sent la mort roder et les ennemis ne meurent pas toujours, mais ressurgissent là où on ne les attend pas, ils menacent, et ils tuent. 
Allie (Ailios) Monroe est une Guérisseuse, pleine d'allant et de joie, toute à sa mission rédemptrice, plutôt naïve, charmante, à l'esprit taquin, bien plantée dans son 21ème siècle. Mais elle doute parfois, et rêve de se voir épaulée. Royce (Ruari), lord de Carrick, l'oncle de Malcolm, déjà très présent dans le tome 1, Maître du Temps, en fait son Innocente, c'est-à-dire sa protégée.
Ah !
Un Maître du Temps, c'est... comment dire? Des enfants, ou des petits-enfants de dieux anciens, dotés de super pouvoirs. 
A savoir : rien de moins que la quintessence de la virilité, tout en kilt et en fureur guerrière (Prenons tous les fantasmes féminins en matière d'hommes et multiplions-les par 10, ou 50, à ce stade, on ne compte plus !) ; une mâle puissance assortie d'une loyauté et d'une arrogance absolue ( à tel point qu'Allie ne cesse d'appeler Royce "Mr Medieval ou Mr Macho"). Et ils sont tous taillés sur le même modèle, avec quelques petits ajustements individuels, évidemment. On retrouve du Malcolm (tome1), dans ce héros-ci, quoiqu'en plus sombre, et en plus contrôlé.
Pour elle, c'est... juste le coup de foudre. Pour lui, c'est... une menace. Il n'a de cesse de la repousser ("You'll never have my love", lui dit-il.). Mais la tension électrique qui les enflamme à chaque fois qu'ils sont côte à côte aura raison de toutes les raisons du monde, et de tous les slaloms qu'ils opèreront dans le temps ! 

Mon sentiment
De la tension, il n'en manque pas : à peine le temps de reprendre un peu de souffle qu'on est entraîné vers une nouvelle péripétie, tout va très vite, et l'attraction sexuelle et affective entre les deux héros est juste affolante ! On peut trouver à redire à cet univers, l'écriture de Brenda Joyce n'en pas moins d'une efficacité redoutable, brute, directe et sans fioriture, à l'image de ces super-héros à la séduction insurpassable. Si bien que je n'avais qu'une hâte, c'était de les conduire à bon port, ces deux héros-là ! Ils m'ont épuisée... et bluffée !
On retrouve aussi Aidan, le désinvolte et provoquant play-boy habité de zones d'ombres, et qui sera le héros du tome 3. Et puis on rencontre les amies d'Allie. Et on nous parle de Guy MacLeod. Bref, de quoi donner envie de lire la suite, puisqu'ils en feront tous partie.
De quoi se laisser encore une fois entraîner dans ce drôle d'univers. 
Autant dire que je ne bouderai pas mon plaisir quand je lirai la suite.
 / 5



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire