Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

jeudi 20 février 2014

Dark Embrace de Brenda Joyce

Tome 3 de la série "Masters of Time"
Tome 1 de la série "Rose Trilogy"
Harlequin - Septembre 2008
Résumé éditeur (Traduction everalice):  Des guerriers des Highlands ont juré de protéger l'innocence à travers les âges ... Aidan, le loup de Awe, a abandonné la Fraternité et renoncé à ses vœux. Craint par tous, lui en qui personne n'a confiance chasse seul, cherchant à se venger du mal qui détruit son fils. Il n'a sauvé aucun  innocent en soixante-six ans - jusqu'à ce qu'il entende crier Brianna Rose de terreur à travers les siècles, et traverse le temps jusqu'à Manhattan pour voler à son secours ... 
Sa séduction ... Son Salut. Brie passe son temps à se battre contre le mal à partir de son ordinateur portable et elle fantasme sur le Highlander médiéval qu'elle n'a rencontré une fois. Elle est aussi une empathe douée. Pourtant, sa vie est assez ordinaire, jusqu'à ce qu'elle se réveille une nuit hantée par la douleur et la rage d'Aidan, - qu'elle peut ressentir à travers les siècles! Et quand Aidan apparaît soudainement dans la ville et la prend en otage, Brie ne peut pas croire qu'il soit devenu si sombre et si dangereux. Elle sait qu'elle devrait avoir peur, mais au contraire, elle se battra à travers le temps pour sa rédemption ... et son amour. 
L'histoire
Pour vous donner une idée du genre de Beaux Gars croisés ici et là, au détour des pages, voici un court extrait :
Brie assiste à une réunion de Maîtres. Ils se tiennent dehors, tandis qu'elle est restée dans la tente d'Aidan...
Each and every Master personified masculine perfection in one way or another. Some of the Highlanders were drop-gorgeous, like Aidan ; others were ruthlessly male, like Royce (tome 2). Biceps bulged, as did thighs - and occasional English codpiece. Testosterone thickened the air.
The flap was pulled from her hand, and she straighened, heart slamming, as a Paul Walker look-alike in medieval Highland gear dimpled at her. His eyes were a dazzling shade of green. "Do ye wish to join us?" he asked.
She tried to find her tongue. Why on earth was he undressing her with his eyes?
C'est irrésistible, forcément, surtout dans cette atmosphère hautement troublée de l’Écosse du 15ème siècle, avec ces incessantes interactions temporelles, et cette mythologie qui nous entraîne de nouveau à la poursuite du démoniaque Moray.
Le héros de cet opus, Aidan, est loin d'être un inconnu ; demi-frère de Malcolm, du tome 1, ami très proche, presque fils de Royce du tome 2, il est aussi devenu le chevalier Blanc d'Allie, la compagne de Royce durant leur aventure du tome 2.
Tout en charme désinvolte, ce play-boy séducteur et membre légèrement décalé de la Confrérie méritait largement son histoire, tant ce second rôle était prometteur.
Mais ici, plus de séduction  : Brenda Joyce a opéré un virage à 180° Sombre, ombragé, Aidan n'est plus le même, meurtri, d'une part, par le background affectif qui l'entourait déjà (à savoir son ascendance qui fait de lui un demi- démon), et d'autre part, par l’extrême douleur d'avoir vu périr son fils, ce qui le détruit peu à peu, en l'alimentant dans sa folie vengeresse. Il a renié ses engagements au sein de la Confrérie, il a tourné le dos à toutes ses valeurs et ses codes chevaleresques. Surnommé Le Loup de Awe, il se métamorphose les soirs de lune jaune pour exprimer toute sa hargne et sa violence. Craint et détesté, violent, seul, et complètement désespéré,il a perdu la confiance et l'affection de ses anciens alliés.
Brie l'a croisé dans le monde moderne, dans le tome 2, et elle est tombée sous le charme de cet être alors tout de lumière virile. Par la force des événements, Brie sera amenée à le seconder : la voilà devenue son Innocente, celle qu'il va protéger quand bien même il s'en défendra jusqu'au bout. 
Douée du don d'Empathie, elle prend de plein fouet tous les sentiments qui hantent son héros. La plus humaine des héroïnes de la série, la plus fragile et la plus démunie aussi, celle qui se réfugiait, en véritable geek, derrière un écran d'ordinateur, se donne pour mission de le ramener dans le droit chemin.
Aidan , attiré par la tentation du démon, devra lui accorder assez d'amour et de confiance pour retourner vers la lumière.

Mon sentiment
Dans ce tome 3, sans surprise, je me suis encore laissée séduire par cet univers troublant, peuplé de Highlanders Maîtres du Temps, guerriers hypra virils, et bruts de chez bruts,  à la sauce Brenda Joyce, mi Dieux du stade, mi gladiateurs des Temps éternels. Ils font toujours autant d'effet. 
Pourtant, le retournement de situation m'a légèrement désarçonnée : Aidan est le plus affectif des Maîtres, par rapport à Malcolm ou Royce qui sont de véritables bêtes de la nature ! Il exprime une profonde souffrance tout au long de l'histoire et ne cesse de repousser Brie pour ne pas déroger à son devoir de vengeance. 
Si ce tome est toujours aussi bien noté sur GoodReads, je l'ai trouvé pour ma part un peu trop focalisé sur cette relation qui n'avançait guère à cause de la résistance acharnée du héros. Et j'avoue aussi que le côté Chien de berger de Brie m'a un peu lassée. Mais c'est une affaire de goût, j'éprouve peu d'attirance pour ce genre de personnage un rien saint-sulpicien.
Certaines scènes sont tout de même assez étonnantes, notamment le traitement des relations charnelles des héros, tout en approches sensuelles, en apprivoisement de la bête, en quelque sorte, bien moins répétitives ou  sauvages que dans les 2 premiers tomes.
Au final, j'avoue que j'avais envie de poursuivre directement avec le tome 4, pour le plaisir de décortiquer l'histoire de Guy et de Tabitha, l'une des cousines de Brie, qui ne le connaît pas encore en 2008 (temps présent), mais qui vit avec lui depuis de nombreuses années en 1506. Il faut savoir que toutes ces héroïnes sont liées entre elles, à part Claire du premier tome, ainsi que les héros. Ils apparaissent donc dans les histoires des uns et des autres, surtout que les temps se chevauchent ou se croisent parfois et les personnages évoluent sur plusieurs couches spatio-temporelles.
Mais pour ne pas me gâcher le plaisir des deux derniers tomes, je préfère laisser passer un peu de temps. Ils ne perdent rien pour attendre !
, 5 / 5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire