Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

vendredi 21 février 2014

La rose du Bengale de Louise Allen

Tome 1 de la série "Désir et danger"
Harlequin - Avril 2013
Titre VO :  Ravished by the Rake
Résumé éditeur : Calcutta, 1808. Perdita s’apprête à prendre le bateau pour Londres, après huit ans passés à Calcutta où elle a été envoyée par son père à la suite d’un scandale : à seize ans, en effet, elle s’est enfuie avec Stephen Doyle et a passé deux jours et deux nuits avec lui sur les chemins. Ce que tout le monde ignore, cependant, c’est que Stephen n’est pas son séducteur et que très peu de temps avant cette fuite, elle s’est donnée à Alister Lyndon, son voisin et ami d’enfance, juste avant que ce dernier ne quitte la maison paternelle en état d’ébriété. Or voilà qu’en cette dernière soirée à Calcutta, dans le palais du gouverneur, Alister reparaît dans sa vie… 
SPOILER - Il a couché avec elle sous l'emprise de l'alcool et par dépit amoureux alors qu'elle n'avait que 16 ans, et il n'en n'a gardé aucun souvenir - elle retrouve sa famille après 8 ans d'exil, mais rien ne laisse entendre que cette séparation a pu être difficile lors des retrouvailles, et on a l'impression qu'elle rentre de week-end - Sa réputation a été totalement ruinée, mais elle est reçue dans la haute société comme si de rien n'était, à part quelques regards ou propos désobligeants, or l'intrigue a lieu en 1808.-
C'est dire si certains éléments de l'intrigue m'ont gênée !
A vrai dire, je n'ai pas particulièrement vibré à cette lecture. Ce roman manque de souffle, à mon avis, et le caractère plutôt égocentrique et mufle du héros a fini par me lasser. 
Pour ce qui est de l'écriture, je n'y ai pas retrouvé la verve ni l'originalité de certains romans de cette auteur. Mais comme j'aime assez l'idée du naufrage, le thème général de cette série, et malgré le caractère un peu plat du tout, je lirai tout de même les tomes suivants.
 / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire