Une citation

UNE CITATION
A slow grin spread across Trent's face.
"I believe it's time for bed," he said conversationally.
"It's not even time for luncheon," she protested.
Her husband's smile hadn't a trace of that quiet darkness he usually carried with him.
"That was a ducal order," he clarified, eyes gleaming.
It was foolhardy to let him know how much she adored that commanding tone, so she just slipped from the table. He grabbed her arms.
My American Duchess - Eloisa James

mercredi 26 février 2014

L'indiscrétion de Carolyn Jewel


J'Ai Lu - Septembre 2013
Titre VO : Indiscreet
Résumé éditeur : Après une déconvenue sentimentale, le marquis de Foye a juré de ne jamais se marier. En Turquie, il fait la connaissance de Mlle Sabine Godard, une jeune fille de bonne famille qui a dû fuir Londres et ses ragots. On y chuchotait en effet qu'elle s'était laissé séduire par un aristocrate. Or le marquis est bien placé pour savoir qu'il s'agit de viles calomnies, et il tombe sous le charme de cette délicieuse jeune fille. Hélas, Sabine se méfie désormais de tous les hommes. Ce qui ne l'empêche pas de tomber dans les griffes des plus mal intentionnés...

Lu en VO.
L'histoire
Malgré les différences d'âge et de classe, et les réserves, qui d'entrée de jeu, les destinaient à passer l'un à côté de l'autre, Sabine et Foye ont cette chance infinie de s'accepter tels qu'ils sont, l'une très jeune et très jolie, fraîche comme un cœur, tandis que l'autre est déterminé, à 38 ans, à finir ses jours seul.
Sabine est une jeune femme très intelligente, une véritable intellectuelle, et si elle a été malmenée en Angleterre à cause de mensonges immérités, elle va de l'avant en se dévouant à son oncle vieillissant qui prend soin d'elle. D'abord désarçonné, Lord Foye sent son intérêt s'éveiller, et il ne tarde pas à tomber amoureux.
Tous deux ont rapidement une compréhension très intuitive de la valeur de l'autre, avec une complicité innée. Et leur histoire d'amour ne va cesser de se développer, dans une grande aventure pleine de romantisme et de dangers, au fil de leur fuite à travers la Turquie et la Syrie, pour se clore en Angleterre.

Mon sentiment
Décidément, Carolyn Jewel a le chic pour, mine de rien, et d'une façon tout à fait subtile, écrire des romances historiques qui sont bien du Carolyn Jewel, reconnaissables parmi les autres auteurs.
Je n'ai pas encore très bien compris à quoi c'est du. Elle prend son temps pour développer les caractères et les intrigues, qui restent souvent dans le domaine du possible : elle ne nous entraîne pas dans des aventures abracadabrantes, et pourtant, ce roman est parsemé de périls, de fuites, de sauvetages, et de fausses nouvelles. Elle ne manie pas la passion à la louche, mais à touches subtiles, en assaisonnant le tout d'un amour qui s'exprime dans des dialogues fins et vivants, des rencontres sensuelles intenses et des espoirs simples, que seuls des événements dramatiques empêchent les héros de concrétiser.
Ses caractères sont forts, tendres, intelligents et droits, ce sont des héros cohérents et attachants, pétris de respect, d'honneur et de loyauté. Lord Foye ne se prend pas pour un éphèbe, il en est loin, d'ailleurs, ce géant tout en force au visage abrupt qui ne cesse de se remettre en question dès lors qu'il s'agit d'amour. Mais cet homme tout en délicatesse et en courage, solide et déterminé, va combattre tout au long de l'histoire pour faire de cette ultime et incroyable chance de bonheur une réalité.
A la lecture de cette histoire, je n'ai tout simplement pas vu le temps passer. Et, alors que je craignais un peu d'être ennuyée par les aspects orientaux du roman, qui ne sont pas toujours très bien traités en romance, je trouve, ici, le dépaysement a coulé de source en procurant à cette magnifique histoire d'amour un cadre à l'exotisme parfait. Quant aux héros, ils m'ont carrément séduite. Je suis enchantée par cette lecture...
, 5 / 5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire